Warning: Declaration of WCS_Query::get_endpoint_title($endpoint) should be compatible with WC_Query::get_endpoint_title($endpoint, $action = '') in /home/clients/84bfc280d4f0c3dc1dfa728febba7dbe/web/wordpress/wp-content/plugins/woocommerce-subscriptions/includes/class-wcs-query.php on line 86
Résonner – Évangile et Liberté
Accueil / Résonner

Résonner

Bazille, Ruth et Booz

  En 2004, le musée Fabre faisait l’acquisition de Ruth et Booz, ultime chef-d’œuvre de Bazille laissé inachevé au moment de sa mort au combat le 28 novembre 1870. Le peintre, qui s’était fait connaître au Salon parisien par ses ...

Lire la suite...

Jean-Théophile Désaguliers

À la fin de l’année 1682, alors que les périls montaient, le pasteur Jean Désaguliers, ministre du Saint Évangile à Aytré, près de La Rochelle, avait dû fuir, laissant sa femme enceinte de quelques mois. Il avait alors gagné Londres ...

Lire la suite...

La Peste d’Albert Camus

    Les médias ont largement fêté cette année le soixantième anniversaire de la mort d’Albert Camus (1913-1960). La pandémie de la Covid-19 a conduit d’innombrables personnes à lire ou relire La Peste (1947) Il y a là une très ...

Lire la suite...

Le silence, source de vie

Dans l’article paru le mois dernier sur le même sujet, Pierre-Olivier Léchot établissait un parallèle entre deux antagonismes : musique et silence, vie et mort. Constance Luzzati propose ici un autre point de vue : le silence n’est pas uniquement la condition de toute musique, il est musique. À ce titre, il est porteur de vie.

Lire la suite...

Musique et silence, et mort

La musique est bien plus qu’un élément possible de la vie. Elle est semblable à la vie, surgissant face au silence, se déployant face au silence, face à la mort. C’est l’expérience à laquelle Pierre-Olivier Léchot nous rend sensible pour mieux renforcer notre courage d’être. Le mois prochain Constante Luzzati nous livrera une rélfexion sur le même thème.

Lire la suite...

L’Idiot de Dostoïevski

  « Comment un homme a-t-il pu écrire cela ? » avoue s’être demandé André Markowicz en traduisant L’idiot. Je m’étais moi aussi régulièrement posé cette question pendant ma lecture. Dans son émission Les chemins de la philosophie (France Culture), ...

Lire la suite...

La Dame en noir de Giotto

Fresques de la capella Scrovegni (1303-1395), Padoue Le conférencier était Victor Stoichita, professeur d’histoire de l’art à l’Université de Fribourg ; le sujet traité, l’importance de l’œil et du regard dans les fresques peintes par Giotto à la Chapelle Scrovegni. ...

Lire la suite...