Accueil / Journal / Abonnement / La souveraineté et le sacré. La religion civile chez Jean-Jacques Rousseau

La souveraineté et le sacré. La religion civile chez Jean-Jacques Rousseau

Maxime Michelet et Philippe Comby En 1762, Jean-Jacques Rousseau publie deux œuvres fondamentales : Émile, ou de l’éducation et le Contrat social. Chacune lui attirera les foudres des autorités de Paris comme de Genève, à cause d’une vision peu orthodoxe de la religion, notamment exprimée au livre IV de l’Émile, avec la célèbre Profession de…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Abonnez-vous

À propos Maxime Michelet

est étudiant, diplômé d’un master d’Histoire contemporaine à la Sorbonne ; issu d’une famille de tradition athée, il a rejoint le protestantisme libéral à l’âge adulte à travers le temple de l’Oratoire du Louvre de Paris.