Accueil / Journal / Abonnement / Jean-Jacques Rousseau : Dieu, raison et sentiment

Jean-Jacques Rousseau : Dieu, raison et sentiment

  J’aimerais ici ne souligner qu’un seul point ; il concerne la Profession de foi du vicaire savoyard (Émile,1762). On constate que Rousseau y substitue à la raison, instance universelle et objective du Siècle des Lumières, une autre instance qu’il juge elle aussi universelle, celle du sentiment. Il ne s’agit pas avec ce sentiment religieux…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

À propos Laurent Gagnebin

docteur en théologie, a été pasteur de l'Église réformée de France, Paris ( Oratoire et Foyer de l'Âme ) Professeur à la Faculté protestante de théologie.Il a présidé l’Association Évangile et Liberte et a été directeur de la rédaction du mensuel Évangile et liberté pendant 10 ans. Auteur d'une vingtaine de livres.