Accueil / Archives de cet auteur: Jean-Marie de Bourqueney (rche 2)

Archives de cet auteur: Jean-Marie de Bourqueney

Avatar
est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

La Peste d’Albert Camus

  Comme tout le monde, j’ai étudié des œuvres au collège. Comme beaucoup, je croyais ne pas m’en souvenir. Mais il aura fallu la théologie, et notamment un cours « d’apologétique » (dialogue avec la culture) du professeur Laurent Gagnebin ...

Lire la suite...

Fake news

Cela peut arriver à tout le monde : croire à une fausse information. Il y a quelques temps, un journal très sérieux m’appelle pour écrire un article sur une information qui « va tomber dans la journée »… Il faut ...

Lire la suite...

Dieu n’aime pas les dogmes !

  Nous non plus… ou plutôt nous n’aimons pas le dogmatisme ! C’est curieux cette tendance quasi naturelle, cette « tentation », des êtres humains de vouloir tout définir, encadrer, enfermer. Comme si on pouvait définir Dieu. Et le pire ...

Lire la suite...

Regarder Luther en face

  La question des relations entre juifs et chrétiens est assurément une douloureuse histoire. D’un mouvement juif parmi les autres, vite en concurrence avec les pharisiens, le christianisme est d’abord devenu une religion distincte, puis une religion d’état, et donc ...

Lire la suite...

Dieu (re)créateur

  Mon enfance d’occidental m’a bercé avec l’image d’un Dieu paternaliste, ou plutôt « grand-paternaliste ». Cet homme barbu, assis sur son nuage et dirigeant le monde de ses puissantes mains et de son regard d’autorité, a sans doute forgé ...

Lire la suite...

Dire Dieu, c’est dire le monde.

Sans doute notre christianisme a-t-il trop souvent participé à une forme de fuite du monde. Au contraire de l’Évangile, il a, par ses dogmes et ses pratiques, (re)éloigné ce Dieu père, curieuse alchimie du père fouettard et du père Noël… ...

Lire la suite...

Drôle de langue ?

  La langue française est vivante, bien vivante ; elle évolue sans cesse. Parfois cela se passe si vite qu’une nouvelle expression de jeunes gens a une espérance de vie très limitée, et même parfois ne dépasse pas le cadre ...

Lire la suite...