Accueil / Éditorial / La pire des tentations,

La pire des tentations,

c’est la répétition ! On pourrait facilement se laisser aller à penser que le temps répète les choses, qu’il est cyclique. C’est en partie vrai avec les saisons… C’est hélas souvent vrai avec la théologie. Les peuples de la Bible vivaient, encore plus que nous, ces cycles de la vie, avec les risques de sécheresse sans possibilité de réserves… Oui mais, car il y a toujours un « mais », les auteurs bibliques, inspirés par cette intime présence de Dieu, ont toujours pensé que, même si les saisons reviennent, l’histoire évolue pas à pas. La répétition n’est qu’une forme apparente. L’histoire est « orientée ». Les deux récits mythologiques de création des origines (Genèse 1 et Genèse 2-3) parlent d’ailleurs moins du « comment » le monde a été créé, mais bien du « pourquoi ». Quelle est la finalité, le but, de la vie et du monde ? Cette notion de projet divin nous permet deux attitudes essentielles : l’humilité et la prise de recul. L’humilité consiste à penser que nous sommes faillibles, mais qu’au-delà de cela, Dieu accompagne nos existences vers un projet qui peut évoluer avec le temps. La prise de recul est de se dire qu’au delà de la forme, notre histoire n’est pas qu’une infinie reproduction des saisons, des rites et des habitudes. Elle n’est pas un copier-coller de la veille. Notre volonté théologique est aussi de sortir de cette tentation de la répétition. Les idées d’hier sont souvent belles, stimulantes, nourrissantes, ou parfois à l’inverse culpabilisantes, dogmatisantes, sclérosantes. Mais, dans tous les cas, ce sont les idées d’hier. Notre libéralisme, dans son immense diversité, est d’abord un projet simple : dire aujourd’hui ; préparer demain !

À propos Jean-Marie de Bourqueney

est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il participe à la rédaction et à la direction du journal. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

Un commentaire

  1. prevot.christiane@orange.fr'

    préparer l’avenir ???? il aurait fallu y penser depuis longtemps – ma belle-fille institutrice compétente, en bave avec les enfants français d’origine maghrébine – un peu tard pour y remédier – je ne suis pas raciste, mais qu’un enfant musulman puisse manquer l’école 13 jours sans sanction alors qu’un français d’origine se voit repris pour un jour d’absence, qu’ils proclament que la France n’est pas leur pays parce qu’ils sont déjà endoctrinés – voilà le résultat d’années de laxisme – la France est d’origine chrétienne, les étrangers doivent respecter les lois et la République française – Lisez votre Bible : les étrangers devaient se plier aux lois juives. est le minimum, puisqu’ils profitent des avantages accordés par la France serait qu’ils la respectent. Naïveté…..? Christiane PREVOT

    P.S. Explications en anglais, désolée, je ne connais pas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.