Accueil / Journal / Abonnement / Søren Kierkegaard, la pensée en miettes

Søren Kierkegaard, la pensée en miettes

  Kierkegaard (1813-1855) se serait bien moqué de toute tentative de présenter son œuvre en quelques paragraphes sagement organisés. S’il y a bien quelque chose qu’il critique, c’est l’illusion de la pensée à traduire le réel dans un discours transparent, lisse et unifié. Car le réel c’est l’existence – le fait brut d’exister, d’être là…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Guilhen Antier

Avatar
est professeur de théologie systématique à l’Institut Protestant de Théologie (faculté de Montpellier).