Accueil / Journal / Abonnement / Nous sommes tous des héritiers de Schleiermacher

Nous sommes tous des héritiers de Schleiermacher

Avec la vague barthienne, une frontière indépassable semble s’être installée dans le paysage de la théologie protestante. D’un côté, les libéraux, attachés à une valorisation de la modernité au travers d’un programme théologique concentré sur l’homme, de l’autre, une approche soucieuse de souligner la différence indépassable entre Dieu et ses créatures, par ailleurs plutôt critique…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

À propos Pierre-Olivier Léchot

est docteur en théologie et professeur d’histoire moderne à l’Institut Protestant de Théologie (faculté de Paris). Il est également membre associé du Laboratoire d’Études sur les Monothéismes (CNRS EPHE) et du comité de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français (SHPF).