Accueil / Journal / Qu’est-ce que la Tradition ?

Qu’est-ce que la Tradition ?

 

La Tradition est un de ces termes qui, pour être trop riches de sens, courent le risque de n’en plus avoir du tout. Sa signification laisse place à bien des équivoques. Les Pères de l’Église vont tenter de les lever en élaborant une théologie de la Tradition. Cette théologie a en tout cas son fondement dans Saint Paul : les enseignements (1 Co, 15, 1) ou les règles de vie (2 Th, 3, 6) qu’il a reçus soit directement du Seigneur, soit des apôtres, et qu’il transmet soit oralement, soit par écrit (2 Th, 2, 15) doivent être gardés fidèlement.

Le rôle des apôtres à l’origine de la Tradition est essentiel : il ne suffit pas qu’un récit ou un enseignement concernant le Seigneur vienne des temps apostoliques pour qu’ils fassent partie de la Tradition. Ils peuvent ne pas être sans intérêt, mais ils ne sont pas la Tradition. Celle-ci consiste uniquement dans la doctrine enseignée « officiellement », si l’on peut dire, par les apôtres. L’Église est vraiment apostolique, mais elle est aussi patristique. Ces deux caractères ne peuvent jamais se séparer dans la perspective orthodoxe. C’est seulement parce que l’Église est patristique qu’elle continue d’être apostolique. L’enseignement des Pères est la même simple prédication transmise et gardée par les apôtres une fois pour toutes. Notre retour aux Pères est dans ce sens quelque chose de plus qu’un retour au passé ou à l’antiquité.

Le Nouveau Testament pour sa part est la fixation de la Tradition du Christ par les apôtres. L’enseignement confié par ces derniers à leurs successeurs était aussi oral, et il n’était pas nécessaire que les termes en soient fixés par les apôtres eux-mêmes. Très tôt, des résumés de l’essentiel de la doctrine chrétienne ont dû circuler dans les Églises, sans que la forme en soit nécessairement stéréotypée. Mais le contenu de la Tradition était plus large et ne se réduisait pas à de telles formules. Les successeurs des apôtres, tout au long des siècles, bénéficieront du même charisme apostolique que les apôtres pour rendre présentes la parole et l’œuvre du Christ, à la seule condition de rester en pleine communion de foi et de vie. C’est dans cette communion que l’on est assuré de trouver l’authentique Tradition des apôtres et la plénitude de la vérité.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Goran Sekulovski

Avatar
Enseigne l’histoire de la littérature chrétienne ancienne (patrologie) à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge à Paris. Enseignant en géographie de l’espace Sud-Est européen à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris. il est aussi chargé d’enseignement en histoire des séparations confessionnelles à l’Institut supérieur d’études œcuméniques (Institut catholique de Paris).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.