Accueil / Journal / Abonnement / Sécularisme et tensions politiques en Inde

Sécularisme et tensions politiques en Inde

Depuis 2014, lors de deux mandats successifs, le Premier ministre indien Narendra Modi et son parti le Bharatiya Janata (BJP) défendent une vision nationaliste axée sur l’hindouisme au détriment des minorités religieuses, au premier rang desquelles les musulmans. Au sein de la République fédérale indienne le Jammuet- Cachemire est à la fois une illustration de ces tensions et un cas à part.

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Charlotte Thomas

Charlotte Thomas
est diplômée de Sciences Po Toulouse et titulaire d’un doctorat en science politique de Sciences Po Paris. Elle étudie les mobilisations politiques de la minorité musulmane indienne. Parallèlement à ses recherches doctorales et postdoctorales, Charlotte Thomas a enseigné à Sciences Po Lille et à l’Ecole doctorale de Sciences Po Paris, ainsi que sur les campus du Havre et de Reims.