Accueil / Journal / Tolérance

Tolérance

 

On connaît l’apostrophe à l’Assemblée constituante du pasteur Rabaut Saint-Étienne, dépité par le fameux article X de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 sur la liberté accordée du bout des lèvres aux « opinions mêmes religieuses » : « Ce n’est même pas la tolérance que je réclame : c’est la liberté. La tolérance ! le support ! le pardon ! la clémence ! Idées souverainement injustes envers les dissidents, tant qu’il sera vrai que la différence de religion, que la différence d’opinion n’est pas un crime ».

Est-ce à dire, alors que le principe de la liberté de religion et d’expression garanti à tous les citoyens sans exception et de quelques convictions qu’ils se réclament, est maintenant si solidement ancré dans nos pratiques démocratiques que la tolérance soit devenue un concept définitivement obsolète ?

La société française a bien changé depuis cette époque où les minuscules minorités religieuses protestantes et juives réclamaient, avec succès finalement, la même légitimité civile et les mêmes droits politiques que l’énorme majorité de la population alors toute catholique. De nos jours, la partition des convictions qui s’expriment dans nos sociétés libérales s’est considérablement enrichie.

De nouvelles minorités religieuses ont ainsi surgi qui reprennent, deux siècles après le pasteur-député, le même combat pour une égale dignité et une réelle liberté d’expression et de culte dans le cadre de notre République laïque. Ils veulent, tout aussi légitimement que les autres, pouvoir accéder à une citoyenneté complète, qui, à côté de la garantie de leur liberté de conscience, leur laisse aussi la jouissance d’une pratique paisible et publique de leur religion. Alors reprenons et soufflons leur l’antienne de leur lointain devancier : « La tolérance ! je demande qu’il soit proscrit à son tour, et il le sera, ce mot injuste qui ne nous présente que comme des citoyens dignes de pitié, comme des coupables auxquels on pardonne, ceux que le hasard souvent et l’éducation ont amenés à penser d’une autre manière que nous1 ».

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Valentine Zuber

Avatar
est Directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études. Ses recherches portent principalement sur l’histoire des idées religieuses et laïques aux XIXe-XXIe siècles. Ainsi elle a pu étudier l’histoire de la tolérance religieuse dans l’Europe moderne et contemporaine et les phénomènes de sécularisation et de laïcisation dans le monde occidental.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.