Accueil / Journal / Alors les terres incultes deviendront un verger

Alors les terres incultes deviendront un verger

La Bible est truffée de textes nous parlant d’un avenir meilleur. Vision idéale d’un paradis naturel retrouvé comme nous le promettent tant de publicités, qu’elles soient commerciales ou religieuses ? Réponse avec un passage du prophète Ésaïe.

Tout commence par une promesse de proximité divine, d’abord un peu vague : « Un jour, le Seigneur répandra sur nous son Esprit. » Puis cette promesse va se concrétiser dans une image : « Alors les terres incultes deviendront un verger et le verger une forêt. » Par contraste avec les terres arides de son pays ainsi qu’avec celles abandonnées suite aux invasions et déportations, la promesse du prophète évoque une campagne généreuse où il fait bon vivre, où chaque instant n’est pas consacré à la lutte pour la survie, où il n’y a qu’à tendre la main pour cueillir un fruit mûr et savoureux : une vision idyllique, un vrai jardin d’Éden.

Mais le prophète ne s’en tient pas à cette image pieuse, il poursuit en ces termes : « Le droit sera chez lui dans ces terres aujourd’hui incultes, et la justice régnera dans le verger. » Avec ces mots, nous ne sommes plus dans un environnement vierge de toute intervention humaine ; mais dans l’univers des valeurs éthiques qui construisent une société humaine. Ici il est question de droit, de justice ; et plus loin de paix (le shalom) qui en est le résultat. Ce n’est plus un environnement idéalisé qui est décrit, mais un monde ordonné selon des valeurs éthiques fortes et fondamentales. La promesse n’est donc pas celle d’un monde retournant à son origine (le jardin d’Éden) ; le prophète fait résonner à nos oreilles la promesse d’un monde où les valeurs éthiques lui donnent sens. Elles marquent le monde de telle manière que la vie y est possible pour chacun de ses habitants. Par la combinaison d’images issues de la nature et de la mention de valeurs éthiques, le prophète nous décrit l’espérance d’un monde où se combinent harmonieusement origine et utopisme issu des valeurs éthiques : « Son peuple habitera une oasis de paix, il vivra en sécurité, au repos et sans souci. »

Pourtant dans cette vision, voilà que surgit un couac : « La forêt s’écroulera sous la grêle, la ville s’effondrera. » Surprenante, cette mention négative de destruction dans une vision paradisiaque ! Elle nous redit combien la Bible est un livre réaliste, même quand elle annonce un futur radieux. Elle nous redit qu’il n’y a pas de construction d’une nouveauté meilleure sans une part de destruction de l’existant. Il n’y a pas d’avancée sans renoncement, et sans renoncement douloureux parfois. Il n’y a pas de futur sans qu’une part de ce qui vient du passé ne soit détruite. Le message est peut-être dur à entendre, tant il nous arrive de rêver de manière complètement angélique. Cet étrange passage établit un jeu entre l’idéal que l’on veut atteindre dans la vie et le rappel des renoncements par lesquels passe l’établissement de cet idéal.

Et la foi dans tout cela ? Hé bien, à travers tout son oracle, le prophète nous invite à la foi : une foi agissante, qui m’engage par mes renoncements et par mes élans. La foi, dont je parle ici, n’est bien sûr pas une construction dogmatique à laquelle il faudrait adhérer. Elle n’est pas davantage un ensemble de rites ordonnés qu’il faudrait que je pratique scrupuleusement. La foi dont je parle est d’abord un sentiment intérieur qui surgit en moi, qui me saisit en même temps que je le saisis. La foi, c’est la confiance, l’espérance d’un monde autre et pas tant d’un autre monde. L’espérance d’un monde autre qui donne sens au présent tout autant que le passé. Celui qui se porte garant de cette espérance d’un jour autre et dont la Parole m’invite à m’y engager, je l’appelle Dieu.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Didier Halter

Avatar
est pasteur au service de la Conférence des Eglises Réformées romandes (CH), il est directeur de l’Office Protestant de la Formation (www.protestant-formation.ch).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.