Accueil / Journal / Abonnement / L’archéologie pour sauver la Bible de la pensée unique

L’archéologie pour sauver la Bible de la pensée unique

  André Lemaire, un spécialiste des inscriptions hébraïques, a eu l’occasion d’observer attentivement la stèle de Mesha, un roi moabite ayant régné entre 850 et 800 avant notre ère. C’est ainsi qu’il fit l’hypothèse que la ligne 31 portait l’inscription « maison de David ». Voilà, avec une autre stèle trouvée à Dan, une mention…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.