Accueil / Journal / Espérance

Espérance

 

Pour moi, l’espérance a un visage : Jésus de Nazareth, celui dont les paroles et les actes traversent l’espace et le temps. Celui qui se déplace pour aller à la rencontre des enfants, des femmes et des hommes tels qu’ils sont, quelle que soit leur histoire ! Il nous montre ainsi que toute personne est digne d’être aimée de Dieu.

Marcel – la soixantaine – est de ces hommes que la vie n’a pas épargnés. Longtemps sur les routes, il s’est aujourd’hui « sédentarisé ». Habitué des repas hebdomadaires organisés par l’entraide depuis des années, il a souhaité un jour venir au culte paroissial. À la suite de cette expérience, il m’a dit : « Maintenant, je viendrai tous les dimanches. » Nous n’avions jamais échangé au sujet de la foi. Dorénavant, chaque dimanche, il arrive avec son vieux vélo, une heure avant le culte et partage avec les premiers arrivants. Nous cheminons avec la lecture de l’évangile de Marc.

Au cours d’une célébration – en mai 2015, je crois – où chaque membre de l’Église locale était invité à se prononcer sur la future déclaration de foi de l’Église protestante unie de France, il a osé prendre la parole pour dire : « Peut-on être baptisé à tout âge ? Car moi je ne l’ai jamais été. » Manifestement la visite de Jésus en son cœur lui inspirait de se mettre en marche pour se préparer au baptême. Il est du même coup devenu pour nous, membres de la communauté, signe que Christ, tel un jardinier, sème des graines d’espérance qui ne demandent qu’à germer. Et si ces semences jetées dans la terre du cœur des hommes étaient l’espérance semée ? Et si l’espérance était l’enracinement progressif de Christ en nous ? Et si l’espérance était d’apprendre à mettre notre confiance en la parole de Dieu ?

Ainsi donc, aujourd’hui Marcel prend sa place dans la communauté. Si sa gouaille et sa dégaine ont d’abord pu surprendre ou rebuter, il est aujourd’hui bien à sa place et partage avec chacune et chacun sur un pied d’égalité. Celui d’une même humanité. Celui d’une même dignité. Sa présence active provoque l’Église à s’ouvrir de manière inconditionnelle à l’accueil de l’autre ! Le Royaume de Dieu se construit au jour le jour ; Christ se déplace à la rencontre de ses sœurs et de ses frères pour semer dans leur vie le soleil de l’espérance.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-François Blancheton

est pasteur de l’EPUdF au sein de l’Église locale de Sens et environs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.