Accueil / Culture / Plaidoyer pour la fraternité

Plaidoyer pour la fraternité

PLAIDOYER_POUR_LA_FRATERNITE_new.inddAbdennour Bidar nous livre un vibrant Plaidoyer pour la fraternité. Philosophe, auteur de L’Islam sans soumission, producteur de l’émission Cultures d’Islam sur France Culture, l’auteur s’est mis à écrire ce plaidoyer lundi 12 janvier, soit le lendemain de ce formidable élan de mobilisation qu’a connu la France et, à travers elle, le monde entier. La fraternité est la mal-aimée de la devise républicaine : il est devenu grand temps de se mobiliser en sa faveur. En 107 pages, Bidar nous donne envie de nous lever pour en finir avec le cynisme ambiant et décomplexé, et faire du vivre ensemble un projet concret de société et de civilisation. Comment ? En s’imposant un véritable « examen de conscience », en « luttant pour et pas seulement contre », en « spiritualisant nos vies ». En somme : en découvrant que nous ne sommes pas des êtres isolés, errant « à demi congelés de solitude », mais que nous sommes constitués de toutes nos relations. C’est ainsi que l’islam est la France et que la France est l’islam, que nous avons tous besoin d’intégration en réapprenant les valeurs fondatrices de notre société. Parce que nous sommes tous frères, Bidar exhorte alors courageusement son lecteur, le sujet est sensible, à « responsabiliser l’islam sans l’accuser », et à « aider les musulmans à développer un rapport libre à l’islam ». L’auteur termine son plaidoyer salutaire en énumérant « dix propositions pour une France fraternelle », parmi lesquelles on peut lire : fonder un ministère de la fraternité, briser la logique des ghettos, apprendre aux élèves à débattre sur les valeurs, retrouver l’esprit des mouvements d’éducation populaire. On termine avec cette confession de foi qu’Évangile et liberté pourrait reprendre à son compte : « Je suis croyant. Mais je ne crois ni plus ni moins en un Dieu qui serait celui des musulmans que celui des juifs, des chrétiens ou des hindous. Je crois que tous les chemins mènent à l’homme, c’est-à-dire au divin en l’homme, en tout être humain, et là où on n’est pas très loin de la fraternité. »

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Raphaël Picon

Raphaël Picon (né en 1968) est un théologien français.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.