Accueil / Culture / Le Traité du croire, en français

Le Traité du croire, en français

286-22-3Voilà un grand classique du protestantisme libéral enfin accessible au lecteur francophone (90 ans après sa parution en allemand) grâce à cette traduction élégante et fidèle de Bernard Reymond. Il s’agit d’un cours donné en 1913 à Heidelberg. Chaque chapitre contient un résumé dicté par Troeltsch aux étudiants, suivi du commentaire oral qu’il en faisait, recueilli « mot pour mot » par une auditrice exceptionnelle, G. von le Fort. Les principaux thèmes de la théologie (Christ, Dieu, le monde, l’âme, le salut, l’Église) y sont abordés avec ouverture et profondeur. À la fois philosophe, historien, théologien et analyste de la culture, Troeltsch se montre attentif aux avancées scientifiques et aux religions non chrétiennes. Il s’adresse à de futurs pasteurs et, à travers eux, aux fidèles des Églises qu’il veut aider à penser intelligemment la foi chrétienne dans le monde contemporain. Significativement il ne parle pas de « dogmatique » (traité des dogmes, considérés comme des vérités révélées), mais de Glaubenslehre (habilement rendu par « traité du croire »), c’est à dire de la manière dont le croyant peut comprendre sa foi dans le contexte de la modernité. Ce livre exigeant, mais essentiel, abonde en aperçus stimulants qui font sortir des routines orthodoxes. Il mérite amplement qu’on fasse l’effort de le lire.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Gounelle

Avatar
est pasteur, professeur honoraire de l’Institut Protestant de Théologie (Montpellier), auteur de nombreux livres, collaborateur depuis 50 ans d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.