Accueil / Journal / Dévotion

Dévotion

  Le mot « dévotion » évoque irrésistiblement des images repoussantes. On ne dit pas « être confit en dévotion » pour rien, il y a quelque chose de figé, de sucré et d’écoeurant dans la dévotion. Le dévot c’est Tartuffe avec sa componction, son sourire faux, ses airs doucereux… La dévotion appelle des images pieuses un peu saint-sulpiciennes, des coeurs sanglants, des vierges éthérées, des angelots à l’air idiot. La dévotion donne envie de choquer, de bousculer, de renverser les tables des marchands du temple parce qu’elle est associée à mensonge, fausseté, tricherie.

  Mais pourquoi imagine-t-on de l’hypocrisie dans cette piété extrême qu’est la dévotion ? Pourquoi oublie-t-on que la dévotion est d’abord dévouement, mot hautement valorisé, lui, à l’inverse de son double ?

  Sans doute est-ce parce que les dévots ont tué la dévotion ; ils ont confondu le dévouement sincère à une cause, le voeu de s’y consacrer et les formes extérieures de la piété. Ils ont fait passer le simulacre pour l’authentique. Soucieux seulement des formes extérieures de la piété, les dévots dévaluent ce qu’ils prétendent valoriser. Ils oublient de méditer ces fortes paroles : « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme des hypocrites qui aiment à prier debout dans les synagogues… quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte… » (Mt 6,5-6).

  Et si nous tentions de réhabiliter la dévotion comme fidélité à un voeu, celui de se dévouer à ce qui a du prix pour nous, celui de se consacrer à ce qui vaut véritablement pour nous ?

  Ne pas abandonner la dévotion aux dévots est une tâche ardue mais qui mérite… qu’on s’y dévoue.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Sylvie Queval

Avatar
a été enseignant-chercheur en philosophie à l’Université de Lille 3. Depuis sa retraite, elle anime le cercle Évangile et liberté de l’Aude.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.