Accueil / Journal / Ah ! rouvrez les maisons…

Ah ! rouvrez les maisons…

Comme il est doux et agréable à nos oreilles d’entendre la société française louer le protestantisme pour son esprit d’ouverture : ouverture sur tout ceux qui nous entourent, ouverture sur les questions de nos contemporains, ouverture sur les défis à venir, ouverture sur les autres disciplines que la théologie, ouverture sur les langages de notre époque, ouverture des fenêtres pour dépoussiérer, pour respirer… le protestantisme plaît parce qu’il est ouvert et les protestants se plaisent à ne pas s’enfermer dans leurs chapelles.

Dans ce cas, il y a matière à s’interroger sérieusement sur un aspect majeur de notre vie d’Église : le temple. Certainement le bâtiment ne fait pas le cœur de notre foi, il n’en est que l’image. Dans ce cas, reconnaissons que l’image que nous donnons de notre foi a bien souvent l’allure d’un cadavre déposé dans un tombeau dont on a soigneusement fermé l’ouverture. Que signifie un protestantisme ouvert quand ses temples ne sont ouverts qu’une heure par semaine (parfois toutes les deux semaines) ? Les esprits taquins répondront que ce n’est pas étonnant que l’Église soit « réformée » puisque le temple est toujours fermé : c’est qu’il doit être « inapte ». Lorsque le protestantisme décida la fermeture de ses temples, au moment de la Réforme, c’était dans la juste logique des choses pour affirmer que le temple n’est pas un lieu particulièrement sacré et qu’il est tout à fait possible de prier avec la même ferveur dans l’intimité de son logement.

De nos jours, alors que la superstition du lieu ne se pose plus avec la même force, peut-être serait-il opportun de repenser sérieusement l’ouverture de nos lieux pour en faire de véritables lieux d’accueil vers ceux qui s’intéressent à la culture, à la théologie et à la spiritualité protestantes. Peut-être serions-nous bien inspirés de ne pas présenter une image de fermeture alors que nous ne cessons de prêcher l’ouverture et la disponibilité pour le monde qui nous entoure. 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.