Accueil / Journal / Abonnement / Physique et théologie face au paradoxe

Physique et théologie face au paradoxe

En chrétienté, la réception des sciences fut très variée : du refus et de la méfiance à l’admiration, voire à la fascination. Quoi qu’il en soit, nous devons reconnaître que la physique et les sciences en général n’ont pas cessé de secouer les idées issues du sens commun et les croyances de tous ordres. Leur…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Roland Benz

est pasteur et a enseigné la physique pendant vingt ans.