Accueil / Echos des cercles / L’esprit de la laïcité

L’esprit de la laïcité

 

À l’occasion d’une rencontre du groupe Évangile et liberté de Montpellier le 26 janvier 2019, au temple de Maguelone, Michel Miaille, doyen honoraire de la faculté de droit de Montpellier, nous aide à revisiter ce qu’est la laïcité.

 

 


 

Testez d’abord votre connaissance de la laïcité avec un quizz conçu par Michel Miaille pour la Ligue de l’Enseignement

Télécharger le quizz

 

 

Et écoutez comment comprendre le principe de laïcité qui est un principe d’organisation de notre société, et non une valeur. Télécharger la conférence

 

La laïcité a une histoire faite d’heurs et de malheurs. La laïcité n’est pas créée par l’édit de Nantes. L’édit de Nantes réaffirme que la seule religion est le catholicisme et que le dispositif favorable aux protestants n’est que temporaire, en attendant qu’ils rejoignent l’Église catholique. C’est un terme qui n’apparaît dans le dictionnaire qu’en 1871. Autant dire que c’est un concept qui n’aurait pas été compris par un français du XVIè. Les conflits liés aux religions, aux croyances et non croyances ne seront résolus par le principe de laïcité que tardivement.

La laïcité est un principe juridique. Or le texte de la loi de 1905 est souvent méconnu, ce qui conduit souvent à des erreurs d’appréciation. Il faut également tenir compte du corpus européen qui est supérieur à la loi française. Ainsi, la cour suprême européenne peut être saisie après un arrêt de la cour de cassation. 80% des lois votées par l’Assemblée nationale sont des traductions du droit européen.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (1789) est incomplète – beaucoup avaient été préparés, mais n’ont pas été voté. L’article 10 est particulièrement significatif pour le principe de la laïcité qui pose la liberté de conscience, la liberté de culte et le cadre de la loi. Elle sera suivie par une constitution civile du clergé qui pose qu’il y aura un évêque par département et un curé par commune, élu par les citoyens dont les Juifs et les protestants. Cela conduira à la guerre de Vendée. Un autre modus vivendi sera à trouver. Le premier article de la loi 1905 reprendra l’esprit de cet article 10.

Les textes de l’Union Européennes précisent que le droit national est respecté, autrement dit que l’Union Européenne n’a aucun pouvoir le statut des Églises : chaque pays garde le système qu’il a fabriqué. L’Europe ne peut donc pas supprimer la loi 1905.

À titre d’exemples, l’Angleterre garde l’Église établie avec la reine ; l’Allemagne garde sa vraie séparation des services publiques ; la Grèce reste un pays orthodoxe où l’orthodoxie est religion d’État et où toute nouvelle traduction de la Bible doit être approuvée par le gouvernement ; l’Italie, l’Espagne se déclarent laïques, mais elles ont signé un concordat avec le pape ; en Irlande, un pays qui est officiellement laïque, commence sa constitution par « au nom de notre saint Seigneur Jésus-Christ »… Le roi du Danemark, pour monter sur le trône doit être luthérien et déclarer qu’il est hostile à la transsubstantiation.

Pour avoir plus de renseignements sur le groupe Évangile et liberté de Montpellier, contacter Christian Amphoux, camphoux@aliceadsl.fr

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos la rédaction

Avatar

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.