Accueil / Journal / Abonnement / Le fondamentalisme : une passion (post)moderne

Le fondamentalisme : une passion (post)moderne

Les réflexions présentées ici par Guilhen Antier sur le fondamentalisme sont issues d’un article à paraître sous le titre « Le fondamentalisme
comme pathologie de l’origine » dans les Cahiers d’Études du Religieux. Recherches interdisciplinaires.

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Abonnez-vous

À propos Guilhen Antier

est professeur de théologie systématique à l’Institut Protestant de Théologie (faculté de Montpellier).