Accueil / Éditorial / Chaque année,

Chaque année,

303_novembre2016_web-1Évangile & liberté tient un stand à l’Assemblée du Désert, le premier week-end de septembre, à Mialet. Nous y retrouvons nos abonnés avec joie et c’est aussi l’occasion de faire découvrir la revue à de nouvelles personnes. Dans ce contexte, il nous arrive d’être pris à partie par des croyants qui estiment que notre mensuel, qui entend « penser, critiquer et croire en toute liberté », tue la foi chrétienne. À ceux qui estiment que la critique menace la foi, redisons encore, avec toute la force de notre conviction, que leur accusation est infondée. La foi est un mouvement intérieur de confiance en un extérieur que l’homme nomme Dieu. Aucune vérité d’ordre scientifique ou historique ne peut prétendre valider ou invalider ce mouvement. Ce que le libre usage de la critique peut faire, c’est contester des images de Dieu et des interprétations erronées de textes bibliques. Mais la foi ne repose pas sur la véracité historique de récits de l’Ancien et du Nouveau Testaments. En revanche, ces derniers peuvent susciter ou intensifier la foi et nous constatons, génération après génération, qu’ils le font. Et c’est précisément parce qu’ils le font que la Bible a de l’autorité à nos yeux. Dans le travail de réflexion qui permet au croyant d’être en mesure de rendre compte de sa foi, d’en être responsable, la critique est une alliée, qui déloge les idoles et nous encourage, sans cesse, à affiner notre relation à Dieu et notre façon de l’exprimer. Plus les idoles s’effacent, plus la foi qui nous lie à Dieu s’intensifie. Dieu n’en reste pas moins insaisissable. Le travail de réflexion critique est une découverte progressive, l’invention interminable d’un trésor. En quel Dieu croit notre foi ? La réponse à cette question, essentielle dans nos vies, est sans cesse à reprendre, à réformer.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Abigaïl Bassac

Avatar
est titulaire d’un master de l’École Pratique des Hautes Études (section des sciences religieuses) et étudiante en master de théologie à Genève. Elle est assistante des enseignants à l’Institut Protestant de Théologie et directrice de la rédaction d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.