Accueil / Culture / Cinéma / Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

Après 40 ans de mariage, Helena (Gemma Jones) voit son mari Alfie (Anthony Hopkins) la quitter pour se refaire une jeunesse avec une jeune femme peu recommandable. Désespérée, ne comprenant pas ce qui arrive à son époux, Helena va trouver dans les dires d’une voyante matière à une soudaine espérance : elle doit rencontrer un inconnu qui va changer sa vie. Pendant ce temps, leur fille Sally (Naomi Watts) se dépêtre difficilement de son quotidien entre un travail monotone et un mari plus intéressé par sa charmante voisine que d’écrire son hypothétique roman. Sally s’éprend à son tour de son employeur qui tombe sous le charme de sa meilleure amie.

 

   Tous ces personnages sont entraînés dans un cycle pernicieux fait de croyance illusoire (la confiance aveugle d’Helena pour la voyante), d’espoir obsessionnel (Alfie et sa performance sexuelle), de cruelle remise en cause (les fantasmes amoureux de Sally)… Les situations sont assez drôles mais le spectateur éprouve néanmoins de la compassion pour ce qui arrive à ces gens aux prises avec les vicissitudes de la vie.

   

   Les plans séquences aux images remarquables de Vilmos Zsigmond sont très maîtrisés et mettent en relief le jeu vif porté par des comédiens hors pair. Les dialogues très justes et raffinés donnent un rythme très soutenu, caractéristique fréquente des œuvres du cinéaste.

   

   Woody Allen nous donne à voir un film sympathique qui parle de vieillesse, de solitude et d’angoisse mais qui nous dit aussi qu’il faut savoir s’amuser.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Pierre Nambot

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.