Accueil / Culture / Le protestantisme et ses pasteurs

Le protestantisme et ses pasteurs

  Il n’est pas facile de parler des pasteurs. On en a dit beaucoup de choses et, finalement, personne ne sait très bien qui ils sont ou ce qu’ils devraient être pour bien jouer leur rôle, si essentiel dans le protestantisme. Il faut dire aussi que, depuis la Réforme jusqu’à aujourd’hui, en passant par Mai 68, le pasteur ne peut pas être le même.

Sans doute les dérives soixante-huitardes sont-elles aujourd’hui suffisamment digérées, de même que les idéaux exacerbés du début du XXe siècle, pour qu’on puisse parler des pasteurs avec intelligence et recul. C’est ce qu’a fait Raphaël Picon d’une manière très conceptuelle dans son ouvrage Réenchanter le ministère pastoral, et c’est ce que fait ici Bernard Reymond d’une manière plus pratique.

Mais son livre est finalement plus une interrogation qu’une somme d’affirmations sur le thème du « il faudrait que ». Ce qui est précieux, c’est la mise en perspective historique et objective de la fonction pastorale depuis la Réforme jusqu’à aujourd’hui, le tout donné sans jugement. C’est au lecteur de se faire son idée, et ce vaste panorama certainement lui impose de ne pas rester à une idée étroite de ce que « devrait » être le pasteur. L’histoire, non seulement désabsolutise notre propre expérience et nos fantasmes, mais en même temps peut nous donner des éléments et des pistes pour inventer l’avenir.

Le sous-titre de l’ouvrage semble d’ailleurs pessimiste, mais ce serait mal connaître l’auteur que de croire cela !

Bref, c’est un très bon ouvrage.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Louis Pernot

est pasteur de l’Église Protestante Unie de France à Paris (Étoile), et chargé de cours à l’Institut Protestant de Théologie de Paris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.