Accueil / Journal / La tuerie du grand festin, prélude à l’eucharistie

La tuerie du grand festin, prélude à l’eucharistie

  Un dimanche matin, lors du culte dans le petit village de Molondin, le prédicateur avait centré son message autour de Matthieu 22, les versets 1 à 14. Étant lecteur de ce passage, je lui demande pourquoi il n’a pas choisi plutôt le récit parallèle de Luc 14, v. 15 à 24 de cette parabole ? C’est, paraît-il, le lectionnaire de ce 31e dimanche du temps « ordinaire » qui le propose et il l’a suivi.

  Or, ce festin nuptial, qui débute chez Matthieu par de nombreux taureaux et bêtes grasses égorgées (v. 4b), ne pouvait dès lors que se poursuivre par d’autres crimes… En effet, les serviteurs de « l’homme-roi » sont maltraités et tués par les invités qui déclinent l’invitation au dernier moment, comme le font les méchants vignerons qui, au chapitre précédent, tuent les serviteurs du maître. Ces invités récalcitrants sont ensuite tués à leur tour en guise de représailles par les troupes du roi. Leur ville est même incendiée (peut-être pour rappeler ici la destruction de Jérusalem en l’an 70).

  Là s’arrête heureusement le massacre. Eh bien non, pas tout à fait, puisqu’un pauvre convive qui n’a pas de vêtement de noce ni de « badge », est jeté au-dehors, pieds et poings liés comme le pire des malfaiteurs ! La conclusion peut alors tomber comme un couperet : si beaucoup sont appelés, il n’y aura finalement que peu d’élus (v. 14).

  Un peu plus tard, toujours lors de ce même service, nous sommes invités à partager le repas de la Cène : « Venez, car tout est prêt Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. » (Jn 6,37) Or, au vu de ce qui précède, qui parmi nous (une dizaine de paroissiens âgés) va-t-il être jeté dans « les ténèbres du dehors » ?

  Je n’ai pas trouvé de réponse à ces contradictions, parce que personne, bien sûr, n’a été « éjecté » ! Cependant, je comprends mieux, désormais, pourquoi nos jeunes générations n’assistent plus à de tels services. Pour eux, qui se posent des questions légitimes, une telle tuerie est incompatible avec ce qu’ils attendent d’un Dieu d’amour et de pardon.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Durussel

Andre.Durussel@evangile-et-liberte.net'

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.