Accueil / Journal / 1. Qu’est-ce que l’autorité ?

1. Qu’est-ce que l’autorité ?

Le thème de l’autorité ouvre sur des interrogations concrètes et existentielles auxquelles chacun est confronté. Dès que des personnes se rencontrent ou vivent ensemble (enfants qui jouent, collègues au travail, vie associative, catéchèse, prédication…), des liens d’autorité s’instaurent, qu’ils soient ou non visibles et perceptibles. C’est pourquoi l’autorité est au cœur aujourd’hui de nombreux débats dans des domaines aussi divers que la sociologie, la psychologie, la pédagogie, les sciences politiques, le droit, la théologie, avec souvent, en arrière-plan, une mise en cause des autorités instituées. Celles des Églises n’y échappent pas.

Pour mieux cerner ce qu’est l’autorité, il importe d’opérer d’abord une distinction, celle désormais classique entre autorité et pouvoir. En effet, ces deux notions ne se confondent pas. On sait qu’il peut y avoir des pouvoirs sans autorité et des autorités sans pouvoir. Parmi les distinctions les plus éclairantes, il faut rappeler celle de Max Weber. Pour lui, le pouvoir est une forme de contrainte pure et simple. Alors que l’autorité c’est le pouvoir en tant qu’il est reconnu comme légitime et qui s’exerce donc sans l’usage de la force. C’est pourquoi le pouvoir est toujours en quête de légitimité afin de se dispenser du recours à la coercition.

Un deuxième éclairage est celui de l’étymologie. Autorité vient d’un verbe latin (augere) qui signifie augmenter, faire croître. L’autorité est donc ce qui fait grandir, ce qui amène un « plus être » ou un « mieux être ». Elle est ce qui permet à une personne ou à un groupe de devenir toujours plus l’auteur de sa propre vie. Ce n’est pas « l’autorité constituée » à laquelle on pense généralement, mais « l’autorité constituante », celle qui fonde une identité personnelle ou communautaire, qui oriente une vie ou une histoire. Ainsi, la véritable autorité est celle qui crée quelque chose de nouveau dans le monde. Initiatrice, innovante, créatrice, l’autorité donne la force des commencements.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Michel Bertrand

Michel Bertrand
Après différents ministères dans le Sud-Est, le pasteur Michel Bertrand 3 a été président du Conseil national de l’Église réformée de France puis professeur de théologie pratique à la faculté de théologie protestante de Montpellier.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.