Accueil / Le Blog de la rédaction / Charlie et Elie

Charlie et Elie

L’épouvantable tuerie de Charlie Hebdo m’a fait penser à une autre atrocité : le massacre par Elie des prêtres de Baal au Carmel. Le  prophète aurait pu crier lui aussi  que Dieu est grand et qu’il a vengé son honneur. Trente siècles séparent ces deux crimes qui se ressemblent beaucoup : la même sauvagerie, la même horreur d’un carnage soi-disant religieux, le même fanatisme qui pervertit leur ferveur.

A côté de la proclamation du Dieu d’amour qui donne la vie et y appelle, la Bible contient des « versets sataniques » qui présentent un Dieu de mort qui fait exécuter ceux qui le blasphèment. Apprenons à faire le tri et à distinguer dans la lecture croyante de la Bible l’or de la paille, comme le disait Luther, et ne transformons pas en héros de l’histoire sainte ceux qui assassinent pour motifs religieux. En se révélant à Horeb dans un murmure doux et subtil, et non dans le vacarme et la tempête, Dieu désavoue le Carmel et l’action d’Elie qui, ce jour-là, n’a pas été prophétique mais démoniaque.

« Tuer un homme, écrivait Castellion à Calvin après l’exécution de Servet, ce n’est pas défendre une cause, c’est tuer un homme ». Le blasphémateur n’est pas celui qui se moque et tourne en dérision la religion, c’est celui qui assassine pour elle. Le Dieu en qui je crois appelle au respect et au service de la vie. Celui qui condamne et tue est démoniaque, et le Dieu dont il se réclame s’appelle Satan.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Gounelle

Avatar
est pasteur, professeur honoraire de l’Institut Protestant de Théologie (Montpellier), auteur de nombreux livres, collaborateur depuis 50 ans d’Évangile et liberté.

3 commentaires

  1. Avatar

    Désolé, mais ce texte me fait penser que vous n’avez rien compris à l’essence du message biblique. Les prêtres de Baal étaient en révolte ouverte contre le Dieu de leur peuple et incitaient ce dernier à se détourner complètement de Dieu. Israël étant le moyen de sauvetage de l’humanité créé par Dieu, tolérer une telle rébellion était vouer à l’échec l’œuvre de salut accomplie finalement par et en Jésus-Christ.
    Difficile de faire donc un parallèle avec les membres de Charlie Hebdo, mais pas tout à fait impossible.
    Leur journal était une incitation au manque de respect de tout croyant et de toute divinité. Peut-être n’ont-ils fait que récolter ce qu’ils ont semé ; ceci sans excuser les moissonneurs.

  2. Avatar

    On peut seulement désirer que Désiré apprenne à lire un peu mieux la Bible, A.T. et N.T., au lieu de vouloir donner des leçons de lecture…

    Mais finalement chacun peut définir le Dieu auquel il veut adhérer, qu’il le comprenne ou pas.

    Et quelle conception étriquée de “l’oeuvre du salut”, comme si elle dépendait des hommes et non pas le contraire.

  3. Avatar

    le court message d’André Gounelle se positionne en affirmant la seule légitimité de l’amour et cela convoque notre assentiment bien entendu! Il dénonce tout massacre même au nom de DIeu et cela encore appelle notre accord, mais personnellement je regrette qu’il passe à côté du fait de dire qui est l’amour et en quoi consiste l’amour. Pour nous l’amour est révélé par l’Evangile, juste un petit mot sur l’Evangile m’aurait fait plaisir.(verset sur l’amour note (1)

    Sans l’Evangile est-ce que nous connaissons ce qu’est l’amour ? les romans et parfois les faits ne nous disent-ils pas que certains ont tué par amour? de quel amour parle-t-on alors ? l’Amour sans l’Evangile pour moi reste une valeur confuse, par amour pour une dame enceinte désorientée on recommande l’IVG, en d’autres circonstance l’euthanasie, tout cela est-ce vraiment de l’amour? etc. … ?

    Son assertion sur des “versets sataniques” dans les Ecritures me laisse pantois.
    Pour lire l’a Bible j’ai adopté un adage presque aussi vieux que le monde : “quoi que ce soit qui est reçu, ce qui est reçu l’est à la manière de celui qui reçoit”. quid quid recipitur ad modo recipientis recipitur. D’où l’usage de la critique historique indispensable pour lire et comprendre la Bible!
    Cela signifie pour moi qu’Elie homme du 9e siècle avant JC ne peut pas penser comme nous qui avons reçu l’Evangile. Jésus a bien dit, pour résumer la Loi telle que la comprenaient les juifs de son époque : “on vous a appris tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi” ce qui après Jésus n’est plus notre point de vue.

    Le récit d’Elie et des prophètes de Ba’al, (payés par le pouvoir royal de Jézabel), peut à mon avis encore nous parler; Je n’ai pas à juger ELIE.
    Avec le regard de l’EVangile je peux dénoncer sans problème la tuerie des prophètes de Baal, comme je l’ai fait à la lecture des massacres de Josué et des Juges, mais non de condamner les Juges et finalement la Bible et dans notre cas Elie. La Bible n’est pas démoniaque! Pour les peuples du temps d’Elie la vie n’était pas “sacrée”, comme d’une certaine manière on la sacralise aujourd’hui. la mort était partout présente, même si elle entraînait chagrin et tristesse.
    Du récit d’Elie je retiens
    1° que l’Esprit de Dieu a validé ce récit pour qu’il soit présent dans les Ecritures, unique témoignage de la Parole de Dieu au monde; (voir les développement d’Emil Brunner sur ce sujet, un libéral aussi comme Gounelle qui d’ailleurs conseille de se référer à Brunner dans ses cours)
    2° que je peux avec la foi dénoncer le massacre des ennemis, d’autant que Jésus a dit d’aimer ses ennemis (voir en bas de mail) (2)
    3° qu’Elie nous montre la supériorité de la confiance absolue en Dieu, même si elle est irrationnelle au point d’arroser un sacrifice et ses bûches avec de l’eau, la foi ne procède pas de la raison, mais de la relation confiante à YHWH
    4° que Dieu honore la foi même si elle s’oppose à la quasi unanimité du peuple qui suit les prophètes de Ba’al
    5° qu’il est dangereux de faire confiance à l’esprit religieux ambiant, comme celui qui animait les prophètes de Ba’al au service du pouvoir politique d’alors. Quel est l’esprit religieux qui anime nos sociétés d’aujourd’hui, même s’il se cache sous l’idée de laïcité… (laïcité qui est infiniment plus aujourd’hui que la seule -loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat.)
    versets
    (1) 1 Jean 3:16 A ceci, nous avons connu l’amour : c’est qu’il a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.

    (2) Matthieu 5:21 Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, celui qui commet un meurtre sera passible du jugement.22 Mais moi, je vous dis : Quiconque se met en colère contre son frère sera passible du jugement. Celui qui dira à son frère : Raca ! sera justiciable du sanhédrin. Celui qui lui dira : Insensé ! sera passible de la géhenne du feu.

    Matthieu 5:38 Vous avez entendu qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre.

    Matthieu 5:43 Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.44 Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.45 Alors vous serez fils de votre Père qui est dans les cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.