Accueil / Journal / Communauté de foi et pluralité religieuse

Communauté de foi et pluralité religieuse

 

Selon un récit coranique, Dieu a recueilli de l’Humanité un engagement au moment de la création : « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » Ils répondirent : « Certes ! Nous en témoignons ! » (Sourate 7,172) De ce Pacte originel, l’Homme aurait gardé une empreinte lui conférant l’intuition de l’Un et l’inclination innée vers la transcendance. C’est en vertu de ce pacte que l’Homme a reçu la responsabilité et la foi en dépôt (Sourate 33,72).

Cette foi insufflée est appelée nature originelle de l’Homme : « telle est la nature originelle dans laquelle Dieu a créé les Hommes. Nul changement en Sa création. » (Sourate 30,30)

La figure emblématique du croyant originel est Abraham, père, entre autres, des musulmans. Dans le Coran, le mot Islam, traduit à tort par soumission, ne définit pas une religion, qui est une construction postérieure, mais plutôt « la voie spirituelle de l’abandon plénier à Dieu ». Cette voie permet de transformer l’intuition innée de l’Un en une certitude : « Ainsi révélions-Nous à Abraham la souveraineté des cieux et de la terre, pour le mettre au premier rang des êtres de certitude. »

L’Islam « abandon » se définit comme la voie qui mène à la Source vive et permet à l’Homme d’accéder à sa complétude. Cette voie est ouverte à tous et permet de renouer avec l’axialité intérieure qui nous relie à un Tout Unique. C’est une foi inclusive dépassant les seuls musulmans. Le Coran proclame une foi monothéiste universelle qui se manifeste dans la diversité humaine : « À chacun Nous avons assigné une voie et établi une règle. Si Dieu avait voulu, Il aurait fait de vous une communauté unique. Mais il a voulu vous éprouver en Ses dons : rivalisez donc en bonnes œuvres. C’est vers Dieu qu’est votre retour, Il vous informera alors sur ce en quoi vous divergiez. » (Sourate 5, 48)

Unicité et altérité, tel devrait être le credo des croyants et si nous devions nous concurrencer dans la foi, faisons le donc en « rivalisant en bonnes œuvres » !

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Nezha Zhegari-Chambron

née à Rabat, docteur en biologie, est chercheur dans l’industrie pharmaceutique, lectrice régulière d’Évangile et Liberté et auditrice attentive à l’Oratoire du Louvre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Évangile et Liberté

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading