Accueil / Journal / La France, le pays où la charia est le mieux respectée

La France, le pays où la charia est le mieux respectée

 

Le mot Charia n’apparaît qu’une fois dans le Coran (45,18) ; il est traduit par la « voie » : « nous t’avons indiqué la voie, la voie légale. Suis-la. Ne suis pas les passions des ignorants ».

« Acharia » est un mot arabe qui vient de « shara‘ a » traduit approximativement par « ouvrir, devenir clair ». Une autre approche lexicale précise que le terme « Charia » fait référence à un endroit irrigué où les êtres humains et les animaux viennent boire à condition que la source d’eau soit un ruisseau ou une rivière en mouvement1. C’est donc la voie, le chemin, le processus qui permet au croyant de cheminer car le but de tout musulman est la proximité avec Dieu.

En parcourant le Coran, les hadiths du Prophète, ses compagnons et les savants qui ont œuvré dans cette réflexion sur la Charia, on trouve qu’elle vise cinq objectifs reconnus chez les musulmans de tous bords, qui sont cinq protections : de la foi (liberté de croire ou de ne pas croire), de la vie humaine, du libre arbitre, de la perpétuation de l’espèce et du droit à la propriété. C’est ce qu’ont toujours rappelé depuis fort longtemps plusieurs « fugaha »2 tels l’Imam Ash Shâtibi dans son ouvrage Al Muwâfaqât Fî Usûl Ish Sharî’ah.

À partir de là, on peut se poser la question de savoir quel pays permet d’atteindre ces cinq objectifs de façon libre et épanouie. À mon sens, la France les respecte ou permet à l’être humain de les atteindre plus que tous les pays musulmans3.

La Charia c’est la voie, et non la loi censée mener l’individu vers le chemin droit. Elle doit être dynamique, en mouvement, vivante et répondre aux questions toujours évolutives d’une société. Ce n’est pas une loi immuable et l’histoire de la pensée islamique nous montre que c’est une création (construction) humaine qui tient compte du temps et de l’espace. C’est un processus pensé par les humains qui doivent inlassablement l’actualiser en tenant compte du contexte et de leurs propres réalités.

 

1. G. A. Parvez, Lughat ul Qur’an, Idaho Tulu’e Islam, Lahore, 1960, volume II, 941-944. 2. Théologien et jurisconsulte musulman 3. L’Imam et professeur Mohamed Bajrafil dans une émission de télévison réitère cette idée : « La France applique la Charia plus que tous les pays musulmans réunis »

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Alpha Amadou Bah

alphaamadoubah@evangile-et-liberte.net'
est doctorant en sociologie à l’Université Paul Valéry (Montpellier).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.