Accueil / Culture / Le testament lucide et critique d’un jésuite

Le testament lucide et critique d’un jésuite

 

Ce livre est le testament d’un des plus grands théologiens catholiques actuels (il a 103 ans). Deux questions centrales habitent l’ouvrage. D’abord, quelle est la vérité du christianisme issu de Jésus ? Pour y répondre, il compare « la prédication apostolique et ce qu’il en est advenu dans la tradition de l’Église ». Il constate chez celle-ci un sérieux décalage et même un dérapage par rapport à celle-là. D’une communauté de frères s’autogérant et se ressourçant en Jésus ressuscité témoin d’un Dieu Père de tous les humains (la prédication apostolique), on passe à partir de la seconde moitié du IIe siècle à une Église établie (la tradition de l’Église) suivant un double tournant. D’une part, un tournant religieux avec la mise en place d’un épiscopat monarchique détenant tous les pouvoirs ; un tournant sacrificiel considérant la mort de Jésus comme un sacrifice expiatoire de la faute originelle. D’autre part, un tournant dogmatique aux IVe et Ve siècles avec l’imposition à tous d’une doctrine sur Jésus, Dieu et l’Esprit dont les contenus excèdent de beaucoup ce qu’exprime la « prédication apostolique ». J. Moingt appelle son Église à retrouver les convictions professées par la « foi apostolique ».

L’autre question fondamentale que pose J. Moingt est la suivante : quel est le sens du salut chrétien ? « Les sociétés occidentales [ont] en grande majorité rejeté ce discours du salut auquel la rationalité et les sciences de la modernité enlèvent toute crédibilité. » Il s’agit de revenir à la manière très concrète dont Jésus, à ses risques et périls, a annoncé et manifesté en son temps ce salut de Dieu à travers ses paroles et ses actes de libération. Non pas pour les répéter tels quels mais pour les recréer d’une manière inventive et inédite, ici et maintenant, dans l’épaisseur des réalités humaines, individuelles et collectives. Face à un christianisme institutionnel et cléricalisé, J. Moingt voit l’Évangile « annoncé en notre temps par des laïcs émancipés de l’ordre sacré », regroupés en communautés et travaillant à rendre la Terre plus habitable avec tous ceux qui s’y emploient. Vaste chantier qui appelle un sursaut de lucidité critique et de créativité.

Joseph Moingt, L’esprit du christianisme, Paris, Temps Présent, 2018, 300 pages.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jacques Musset

Avatar
a été successivement aumônier de lycée, animateur de groupes bibliques, formateur à l’accompagnement des malades en milieu hospitalier. Il a écrit plusieurs livres sur l’aventure spirituelle et chrétienne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.