Accueil / Culture / Correspondance entre principes républicains et valeurs spirituelles

Correspondance entre principes républicains et valeurs spirituelles

 

Cet ouvrage est le fruit d’un programme de formation continue certifiante, appelé Emouna, sous l’égide académique de Sciences-Po Paris et à l’initiative de représentants du bouddhisme, du christianisme, du judaïsme et de l’islam. L’ouvrage a été dirigé par Ann-Gaëlle Atttias, Christophe Cousinié, Valérie Douchez et Mohammed Galmin. Emouna s’adresse à des personnes aux prises avec les questions religieuses, ministres du culte ou en passe de l’être, travailleurs sociaux, etc. La formation propose « des enseignements juridiques, culturels, professionnels et managériaux » dans une perspective interreligieuse, pour une meilleure connaissance du fait religieux et le respect des lois de la République française.

Ce cycle sur la devise républicaine dans un cadre religieux libéral a réuni entre autres personnalités : Haïm Korsia, Grand Rabbin de France ; Pauline Bebe, rabbin ; André Gounelle, théologien et ancien président d’Évangile & Liberté ; Karim Ifrak, islamologue ; Laurent Schlumberger, ancien président du Conseil national de l’Église protestante unie de France ; Elisabeth Parmentier et Valérie Duval-Pujol, théologiennes protestantes ; le Père Philippe de Forges ; Véronique Fayet, présidente du Secours catholique ; François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France…

Édouard Philippe, Premier ministre, préface le livre et loue « notre système d’enseignement supérieur [capable de] se donner les moyens de créer une filière d’excellence pour la formation profane des cadres religieux », avec en toile de fond une laïcité ouverte et républicaine en tant que « principe de liberté, […] d’égalité […] qui contribue enfin à la fraternité ».

« Liberté, égalité et fraternité ne sauraient se concevoir indépendamment et n’ont de sens, dans leur dimension religieuse comme dans leur compréhension républicaine, que si elles se conjuguent pour former un tout cohérent, gage de la construction d’une société humaine fondée sur le respect de l’autre. » Toutes les contributions s’appuient sur un courant d’une confession pour interroger le sens de la devise républicaine française, sa résonance « dans le cœur du croyant comme [dans] celui du citoyen » : libertés juridiques et libertés spirituelles, la liberté face aux textes, la difficulté d’être pratiquant dans un pays non musulman, la liberté de conscience, la laïcité, la liberté et l’égalité des femmes, fraternité et charité, l’esprit de corps et la fraternité d’âme…

 Coll., Liberté, égalité, fraternité : valeurs spirituelles, valeurs républicaines, Lyon, Olivétan, 2018, 177 pages.

 

À propos Olivier Guivarch

est secrétaire général adjoint d’une fédération syndicale de salariés, après avoir étudié la théologie protestante et exercé le métier de libraire. Il participe au comité de rédaction depuis 2004.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.