Accueil / Journal / La bienveillance se cultive

La bienveillance se cultive

 

Coexister est un mouvement qui crée du lien entre près de 2 500 jeunes juifs, chrétiens, musulmans, athées et agnostiques, de 15 à 35 ans, qui vivent une expérience de la diversité grâce à la coexistence active. La proposition faite aux bénévoles est un parcours d’action qui regroupe des activités de dialogue, solidarité et sensibilisation.

 Dialogue d’abord, pour apprendre à mieux se connaître, soi et les autres, et préciser la ligne de crête entre l’identité et l’altérité, l’unité et la diversité. Ces activités permettent d’accepter que nous ne sommes pas d’accord sur nos convictions profondes, mais que nous pouvons néanmoins agir ensemble pour la cohésion sociale.

En effet, nous retrouvons dans les traditions et ressources religieuses, philosophiques et spirituelles la notion de service à l’autre, d’action pour l’intérêt général, et c’est ce qui nous mène au deuxième volet d’activité : la solidarité. Les activités de solidarité permettent de vivre concrètement l’unité, autour d’une cause qui rassemble, et de voir que nos différences sont un véritable moteur au service de la société.

Enfin, les jeunes ayant vécu l’expérience de la Coexistence active, de la coopération interconvictionnelle, sont formés pour animer des ateliers de déconstruction de préjugés sur les religions et d’initiation à la laïcité, c’est le volet sensibilisation.

Ce triptyque d’actions permet de vivre la coexistence active et de développer des savoir-être, savoir-faire et des savoir-vivre. Ils s’acquièrent en remettant tout en question pour voir ce qui est de l’ordre de l’enracinement et ce qui est de l’ordre du préjugé.

La sincérité est un prérequis à l’engagement, elle ne s’apprend pas au sein du mouvement ; en revanche la bienveillance s’apprend, se cultive, se renforce. Tout comme le respect, la lucidité et l’ouverture d’esprit ne sont pas des états de fait, mais un continuel travail sur soi. Notre mission est de susciter ce déclic et cette volonté de transformation personnelle de chaque individu pour créer un collectif plus fort.

Afin de développer ces savoirs, nous utilisons cette formidable richesse présente dans la société française qui est la diversité de convictions. Cette source d’énergie ne tarit jamais !

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Radia Bakkouch

Avatar
présidente de l’association Coexister-France, est diplômée de Sciences Po en relations internationales. Elle est de confession musulmane.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.