Accueil / Culture / Un regard renouvelé sur les origines chétiennes

Un regard renouvelé sur les origines chétiennes

 

L’originalité de cette approche stimulante est d’étudier non pas la vie et la pensée de Jésus, mais ce qui les a précédées (les influences qui ont pu jouer), et ce qui les a suivies : les communautés et les théologies (au pluriel) de ses premiers disciples. L’ouvrage est une bonne synthèse des recherches exégétiques et archéologiques récentes – en faisant leur place aux travaux conduits dans l’univers juif. Il bouscule un certain nombre d’idées reçues, notamment sur les personnages majeurs du Nouveau Testament : les femmes qui ont été les premières disciples de Jésus ; ses mystérieux frères ; les luttes d’influence féroces entre Pierre, Jacques, Jean et Paul, enfin, l’apôtre autoproclamé – dont est brossé ici un portrait rien moins qu’hagiographique. À la suite de Käsemann (1906-1988, spécialiste allemand du Nouveau Testament, qu’il ne cite pas), l’auteur dénonce le « précatholicisme » de Paul : sa façon de faire de sa théologie sacrificielle une orthodoxie rigide et exclusive.

L’ouvrage de Michel Valois est à la fois très documenté et très « pédagogique ». Mais, malgré une solide formation théologique, l’auteur n’est pas un exégète professionnel et cela se sent, à certains coups de cœur et naïvetés dans l’analyse ! Et l’on n’oubliera évidemment pas, en le lisant, qu’en matière d’exégèse biblique, on n’élabore jamais que des hypothèses… à discuter

Michel Valois, Avant Jésus et après Jésus, Villeurbanne, Golias, 2016, 345 pages.

 

À propos Michel Barlow

essayiste, romancier et théologien, est universitaire retraité (Lettres et sciences de l’éducation). Il collabore régulièrement au magazine catholique contestataire Golias hebdo comme à Évangile et liberté.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :