Accueil / Éditorial / Nous prêchons à contre temps

Nous prêchons à contre temps

302_octobre2016_web-1Souvent, on a reproché aux libéraux de céder aux modes du temps et ainsi de trahir la Bible en lui préférant les idéologies « du monde ». On a utilisé l’idée de « prêcher à temps et à contretemps », en rappelant que la mission de l’Église serait d’annoncer l’Évangile de manière prophétique, sur le registre de la critique. Cela appelle deux remarques. D’abord l’Évangile n’est pas a priori à contretemps, le monde n’est pas a priori, par essence, critiquable négativement. Ou alors nous céderions aux sirènes de la condamnation systématique et crispée d’un monde dans lequel il se passe aussi de belles choses… Ensuite, seconde remarque, nous sommes convaincus que nous ne cédons en rien à la « mode ». Un bref parcours des religions d’aujourd’hui nous montre que, si « mode » il y a, celle-ci serait plutôt de l’ordre du repli, voire d’une réaffirmation dogmatisante et excluante. Heureusement, dans toutes les religions, se lèvent des hommes et des femmes qui ne cèdent pas à ce conservatisme rétrograde. Partout, des voix se font entendre pour réaffirmer le primat de la raison et de la liberté sur l’enfermement dogmatique.

Même notre protestantisme est pris d’une poussée de volonté de retour en arrière qui oublie des siècles d’exégèse scientifique, et veut nous faire croire à une seule lecture de la Bible. Vous vous posez des questions ? Toutes les réponses se trouveraient évidemment dans des versets bibliques « hors-sol », même quand ceux-ci se contredisent… Au contraire de cette mode-là, celle du simplisme, nous réaffirmons l’exigence de l’étude sérieuse des textes et de l’étude sérieuse du monde. Nous n’avons pas à être de simples gestionnaires d’une antique tradition, mais les transformateurs de ce monde. Nous n’avons pas à choisir entre le monde et le Royaume ; nous avons à faire vivre le Royaume dans notre monde.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Marie de Bourqueney

Avatar
est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.