Accueil / Journal / Un nouveau fonctionnement pour Évangile et liberté

Un nouveau fonctionnement pour Évangile et liberté

 295-27Organisation :

Depuis un peu plus d’un an, une organisation transitoire avait été mise en place pour diriger le journal. Un quartet, composé de Jean-Marie de Bourqueney, Laurent Gagnebin, Louis Pernot et Raphaël Picon, avait accepté de partager la responsabilité de la rédaction en chef. Au terme d’une réflexion du comité de rédaction, qui a été validée par le conseil d’administration de l’association « Évangile et Liberté », il a été décidé :

Que James Woody, en tant que président de l’association, restait directeur de la publication ;

Que Jean-Marie de Bourqueney devenait rédacteur en chef ;

Qu’Abigaïl Bassac devenait rédactrice en chef adjointe ;

Qu’il n’y aura pas de changement pour les autres fonctions organisationnelles : secrétariat de rédaction (Marie-Noële et Jean-Luc Duchêne), conception graphique et maquette (Patrick van Dieren), diffusion du journal (Guylène Dubois), secrétariat et site internet (Karim Cermolacce)

 Ligne éditoriale :

Elle ne change pas depuis que nous l’avions redéfinie, il y a un an, notamment à l’initiative de Raphaël Picon : « Évangile et liberté, mensuel protestant de théologies libérales ; penser, croire et critiquer en toute liberté… ». L’idée des nouvelles rubriques (tribunes libres, ouverture aux autres religions ou convictions…) est donc maintenue. Nous cherchons à faire vivre, pour aujourd’hui et pour demain, les principes qui ont fait l’histoire de notre revue, fleuron du protestantisme libéral.

Objectifs :

Rendre plus efficace le travail de conception technique du journal : cohérence d’un numéro, illustrations, corrections… ;

Donner du temps au comité de rédaction pour débattre du fond des articles et des choix de thèmes ;

Redéployer un vrai réseau sur l’ensemble du territoire (régions françaises, Belgique, Suisse), ce qui implique aussi de « dé-parisianiser » le travail de fond : recherche de thèmes, d’auteurs, de nouvelles signatures.

 Les « trois » comités :

Le « comité de rédaction » conserve son mode de fonctionnement actuel. Il se compose du directeur qui anime les séances, du rédacteur en chef, de la rédactrice en chef adjointe, du maquettiste, du secrétariat de rédaction et des responsables des rubriques du journal. Le « comité de fabrication ». Il se réunit, sous la responsabilité du rédacteur en chef, pour fabriquer le journal : ultimes corrections, choix des illustrations, mise en page, etc.

Le « comité des correspondants ». Il s’agit ici de renforcer le nombre et le rôle des correspondants dans chaque région, en s’appuyant par exemple sur les « groupes Évangile et liberté » mais aussi sur des nouvelles personnes, qui auront les rôles suivants :

Promotion de la revue sur un territoire en utilisant tous les moyens des régions ;

Recherche d’auteurs pour les articles ;

Éventuellement rédaction d’articles ;

Suggestions de thèmes pour les articles ;

Regard critique sur la revue.

Mais bien sûr cette revue ne serait rien sans vous, les lecteurs ! Nous avons besoin de votre soutien à tous !

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Marie de Bourqueney

est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

Un commentaire

  1. y.carbonnel@gmail.com'

    Le logiciel WordPress ne fonctionne pas dans la gestion des relances d’abonnement. Alors que je suis abonné jusqu’en mars 2018, WordPress me relance comme si mon abonnement était arrivé à termes. Karim Cermolacce m’a répondu qu’il y avait un problème de logiciel, il faudrait résoudre ce  »bug », ce n’est peut-être simplement, que le logiciel ne prend pas en compte les versements d’abonnement pour 2 ans?
    Merci.
    Yves Carbonnel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.