Accueil / Journal / Agnostique, tendance croyant !

Agnostique, tendance croyant !

La crise financière – et déjà économique – a au moins un mérite : chacun « repense » le fonctionnement de notre société. Il faut s’en réjouir, même s’il eût été préférable de le « penser » avant, sans attendre la crise mondiale. Mais bon, l’humain est ainsi fait qu’il attend de se brûler pour comprendre le danger de la flamme. L’expérience ne remplacera jamais le langage. Nous nous sommes trompés, nous avons construit une société comme on construit un château de cartes, ou plutôt comme on conçoit un jeu vidéo, sans connexion nécessaire avec la réalité. Économie spéculative contre économie réelle ! Du coup, voilà notre société, nos « décideurs », nos « penseurs » plongés dans une cure d’humilité forcée. Il était temps !

 

J’ai envie de leur dire : bienvenue au club ! Quel club, me direz-vous ? Celui des penseurs qui ont intégré des notions telles que l’erreur, l’échec, la fragilité, la remise en question… Nombreux sont les théologiens chrétiens qui font partie de ce club de plus en plus planétaire. Bien sûr, de fortes résistances subsistent : Joseph Ratzinger (qui a changé de nom je crois…), les créationnistes protestants et autres fondamentalistes de tout poil. Quant à nous, nous sommes devenus des « agnostiques tendance croyants ». Autrement dit, nous « ne savons pas » si Dieu existe (sens du mot « a-gnostique »), mais nous le croyons. C’est du domaine de la conviction intime, non de la certitude dogmatique imposée. Cela fait de nous des chercheurs de Dieu et non des perroquets du magistère.

  Et si la crise que nous traversons était à la politique et à l’économie ce que la sécularisation fut à la théologie… Une obligation à se repenser en renonçant à toute arrogance. Il y aura encore et toujours des Alain Minc pour nous dire que le système, en fait, était trop contrôlé, pas assez dérégulé… Nous avons bien nos Benoît XVI (il n’avait pas un autre nom avant ?). Mêmes crises, même tentations de repli jusqu’à l’absurde. Mêmes crises, même possibilités de créativités multiples. À nous de choisir !

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Marie de Bourqueney

est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.