Accueil / Halte / Écoute ! L’absent est vivant

Écoute ! L’absent est vivant

Toi, le passant, l’inattendu
Je m’attendais à te retrouver méconnaissable
Et tu me surprends : je reconnais comme tu m’étonnas dès l’aube.
Dessine-moi s’il te plaît la silhouette de ton absent et ses gestes
de présence.
Griffonne-moi ses tracés de déroute et ses ombres de halte.
Épelle-moi l’écriture de son corps, avec des lettres de cailloux,
d’arbres et d’algues, lichens ondoyés.
Écoute ! Puis fais silence !
N’entends-tu pas l’écho de cette voix, musique creusée
à même l’âme du silence ?
N’entends-tu pas, au cœur du désert de paix, un volcan d’espérance ?
Tu vois ? Les yeux fermés ? Cette porte vive d’un royaume dérobé ?

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Michel Hessel

michel.hessel@evangile-et-liberte.net'

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Évangile et Liberté

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading