Accueil / Journal / Abonnement / Le mythe du libéral nécessairement bon

Le mythe du libéral nécessairement bon

C’est une petite musique à laquelle nous sommes habitués, tout particulièrement en France : être protestant, ce serait participer à tous les combats sociétaux dans le sens de la résistance à l’ordre établi, se dresser contre les injustices et, en somme, combattre pour les plus faibles. Le dossier de ce mois, que nous devons à…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Pierre-Olivier Léchot

est docteur en théologie et professeur d’histoire moderne à l’Institut Protestant de Théologie (faculté de Paris). Il est également membre associé du Laboratoire d’Études sur les Monothéismes (CNRS EPHE) et du comité de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français (SHPF).