Accueil / Culture / Victime du IIIe Reich

Victime du IIIe Reich

 

Orpheline de parents inconnus mais nazis et/ou aryens dont l’identité a été falsifiée, détruite et/ou transformée par les Allemands puis les Alliés. Voilà la seule certitude dans toute l’existence d’Hildegard Müller, recueillie à l’âge de 18 mois dans un Lebensborn ou Fontaine de vie, en 1943, puis élevée dans un couvent. Choisissant de présenter cette histoire sous forme d’un journal intime, Oscar Lalo nous conduit, avec délicatesse, à connaître et compatir au sort de la protagoniste de cette nouvelle, victime parmi des milliers de victimes du IIIe Reich non encore reconnues et méconnues. Pas de plan, pas de chapitre, des phrases courtes « qui en disent long » et des mots qui nous parlent. Ce sont les souvenirs d’une femme de 76 ans, restée meurtrie par l’histoire de sa naissance et de sa vie, et ce besoin si humain de connaître son identité et ses parents, qui guident la plume du scribe qu’elle a engagé pour la raconter. La banalité du mal, le refus de reconnaissance de son statut de victime, douleur permanente des êtres arrachés à leur mère. Tels sont aussi les thèmes abordés dans ce livre, qui détruisent encore et toujours des êtres aspirant à une reconnaissance de leur qualité d’humain. Pour ces enfants des Fontaines de vie, la culpabilité des parents s’est transmise, la vie est restée cachée sans ami possible. En fait de « gloire de l’humanité », telle que voulue par Himmler, ils en sont devenus la lie, une race d’orphelins créée par le nazisme.

Ce deuxième roman d’Oscar Lalo ne laissera pas son lecteur indifférent. Beaucoup de tristesse mais un pan méconnu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. À lire, à relire et à conseiller !

Oscar Lalo, La race des orphelins, Paris, Belfond, 2020, 288 pages.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Claude Riffé

Claude Riffé
est juriste et chargée de veille documentaire dans un cabinet d’avocats d’affaires francilien. Née de parents dont la religion était juive et catholique, elle a trouvé sa propre voie au sein du protestantisme. Elle a longtemps été engagée dans diverses activités catéchétiques (Église protestante unie de Pentemont Luxembourg) et culturelles (Oratoire du Louvre)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.