Accueil / Journal / Abonnement / Les beautés du catholicisme

Les beautés du catholicisme

  Je confesse volontiers qu’il ne m’est pas désagréable d’assister à une messe catholique. Cela m’est d’ailleurs plutôt agréable. Pourtant, je ne suis pas un grand défenseur de l’Église romaine. Son clergé exclusivement masculin ou son organisation autoritaire me posent problème. J’en dénonce l’ingérence politique, la misogynie et l’homophobie. Je m’indigne de ses manquements dans…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Maxime Michelet

Avatar
est étudiant, diplômé d’un master d’Histoire contemporaine à la Sorbonne ; issu d’une famille de tradition athée, il a rejoint le protestantisme libéral à l’âge adulte à travers le temple de l’Oratoire du Louvre de Paris.