Accueil / Culture / Affronter les questions qui fâchent

Affronter les questions qui fâchent

Il faudrait n’avoir jamais discuté de la Bible avec qui que ce soit pour être passé à côté des grandes critiques qui lui sont adressées de nos jours. Les questions qui fâchent, nous les connaissons bien… Il y a celles qui sont posées par des personnes, chrétiennes ou non, qui font débat et peuvent conduire à rejeter certains textes bibliques. Le monothéisme est-il intolérant ? Pourquoi le Nouveau Testament ne condamne-t-il pas l’esclavage ? Paul était-il misogyne ? Le Nouveau Testament condamnet-il l’homosexualité ? Quid du rapport des chrétiens aux juifs ? Et puis il y a les questions qui fâchent et qui déchaînent les passions spécifiquement chrétiennes : Dieu soumet-il à la tentation, comme semblerait le dire le Notre Père ? Le tombeau était-il réellement vide ? Chacune de ces questions est l’objet d’un chapitre du dernier livre du professeur Simon Butticaz, qui enseigne le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie et de Sciences des Religions de Lausanne. Les 150 pages se lisent avec une grande facilité, l’auteur ayant pris soin d’écrire afin d’être lu par tous. On trouve dans chacun des chapitres une partie exégétique, essentielle pour comprendre le texte interrogé. Les références au grec biblique sont toujours expliquées clairement. Puis, l’auteur livre une interprétation du texte étudié, montrant que le reproche fait à l’exégèse historico-critique (elle assècherait la foi) ne tient pas. La lecture de ce livre sera un moment très réjouissant pour ceux qui cherchent à découvrir ce qui se passe dans l’atelier des exégètes, et sera source de réflexion pour ceux qui souhaitent avoir un éclairage sur les questions qui fâchent.

Simon Butticaz, Le Nouveau Testament sans tabous, Genève, Labor et Fides, 2019

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Abigaïl Bassac

Avatar
est titulaire d’un master de l’École Pratique des Hautes Études (section des sciences religieuses) et étudiante en master de théologie à Genève. Elle est assistante des enseignants à l’Institut Protestant de Théologie et directrice de la rédaction d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.