Accueil / Journal / Pourquoi Jésus est-il si passionnant pour un chercheur athée ?

Pourquoi Jésus est-il si passionnant pour un chercheur athée ?

Bart Ehrman, Religious Studies at the University of North Carolina at Chapel Hill.

Pourquoi passer ma vie à lire, penser, écrire et enseigner à propos de quelqu’un en qui je ne crois pas ? Dans un certain sens, la question est très logique. Pour être à ce point intéressé par Jésus, n’est-il pas nécessaire d’être croyant ? Mais je pense qu’il est aisé de vous répondre. J’enseigne dans une Université où la recherche est sérieuse. Dans ce type d’Universités, on peut trouver de nombreux chercheurs en histoire et en littérature qui donnent des cours sur de nombreux sujets. Rarement, ces professeurs « croient » en ce qu’ils enseignent.

Par exemple, des professeurs de sciences politiques peuvent donner des cours et écrire sur Karl Marx et cela ne signifie pas qu’ils sont marxistes. Des professeurs d’histoire du XXe siècle peuvent donner des cours et écrire sur le troisième Reich et cela ne signifie pas qu’ils sont nazis. Je pourrais continuer ainsi longuement.

Ceux dont la recherche est le métier finissent toujours par se concentrer sur un sujet qui les intéresse vivement,par lequel ils sont passionnés, même obsédés. Cela n’est pas dû au fait que nous croyons, mais au fait que nous reconnaissons combien ce sujet est important. Et qui,dans la civilisation occidentale, a eu plus d’importance que Jésus ? Je n’ai aucune difficulté à comprendre pourquoi je suis obsédé par les connaissances liées à sa vie,à ses enseignements, et au mouvement religieux qui a émergé après sa mort. Les disciples de Jésus ont fini par conquérir le monde (après quatre siècles) et l’Église chrétienne est devenue l’institution la plus imposante et la plus influente dans le monde occidental, qu’on l’observe selon un angle politique, sociétal, culturel, économique ou intellectuel. A mon sens, il est parfaitement logique que j’étudie, que j’écrive et que je donne des cours sur la tradition chrétienne, à commencer par la figure de Jésus. Ce qui serait étrange, c’est si cela ne m’intéressait pas ! Bart Ehrman

(traduit de l’anglais par Melissa Short, avec l’aimable autorisation de l’auteur)

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Bart Ehrman

Avatar
est professeur d’études religieuses à l’Université de Caroline du Nord (Chapel Hill), il est l’auteur de plus de 30 livres consacrés au Nouveau Testament et au christianisme ancien. Il tient un blog sur ces questions, dont les bénéfices sont reversés à une association caritative (www.ehrmanblog.org).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.