Accueil / Culture / Je ne sais ni d’où je viens ni où je vais

Je ne sais ni d’où je viens ni où je vais

 

Cet essai traite de la question de l’au-delà de manière sérieuse en s’appuyant sur l’histoire, la théologie et la philosophie et ce, sans jamais sombrer dans le dogmatisme.

L’auteur aborde deux ouvrages antiques qui dressent une véritable cartographie de l’au-delà. Le premier, le Livre des morts des Anciens Égyptiens, a influencé le judaïsme, le christianisme et l’islam dans leur croyance en la résurrection. Le deuxième, le Livre tibétain des morts, est l’aboutissement de l’hindouisme et du bouddhisme dans la croyance aux renaissances successives. Différentes conceptions de l’au-delà sont donc abordées, avec en amont les compréhensions de Dieu et de l’Homme qui les fondent. Ainsi, Jean-Christophe Perrin met en dialogue les spiritualités sur des thèmes tels que « le sujet ou l’être humain », compris comme une personne individuelle par les chrétiens ou comme faisant un avec l’univers par certains hindouistes, et« Dieu », décrit par les uns comme une personne ou par d’autres comme une pure énergie impersonnelle.

L’ouvrage est remarquablement documenté. L’auteur, pasteur libéral de l’Église protestante unie de France, a enseigné la philosophie et l’histoire des religions. Pourtant, il reste très humble : « Je ne sais ni d’où je viens ni où je vais, mais je fais confiance à Dieu. » Loin d’être désespérant, il invite chacun à vivre sa vie dans l’authenticité et l’amélioration de soi. De nombreuses digressions et notes permettent à ceux qui n’auraient pas de connaissances sur les croyances égyptiennes, indiennes et tibétaines de suivre parfaitement l’auteur.

En annexe, le lecteur bénéfice de quelques extraits de textes sacrés souvent peu connus traitant de l’au delà (apocryphes chrétiens, sourates du Coran, Upanishad indiennes, sutras bouddhistes…)

Ce livre permettra de mieux comprendre les fidèles des autres religions mais aussi certains chrétiens qui, du fait de la globalisation des idées, intègrent dans leur foi des croyances indiennes comme celles de la réincarnation et du karma.

 Jean-Christophe Perrin, Penser l’au-delà en Orient et en Occident, L’Harmattan, Paris, 2016, 258 pages.

 

À propos Frédéric Fournier

est pasteur de l’Église protestante
unie de France à Massy. Il est engagé dans le dialogue
interreligieux notamment avec le bouddhisme. Il pratique
et enseigne la méditation chrétienne en région
parisienne. .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*