Accueil / Billet / Le monde est un aquarium !

Le monde est un aquarium !

 

Chaque soir, comme un rite pour me délasser, je contemple mon aquarium… Le verbe « contempler » est juste car je pourrais y rester des heures tant il s’y passe de choses. Rien ne bouge parfois, et soudainement tout s’agite. Tiens, un peu comme cette campagne électorale qui s’achève… ou comme un synode régional très préparé où rien ne se passe comme prévu. La surprise, voire l’agitation au milieu du calme apparent. Tel est mon aquarium ; tel est le monde ; telle est sans doute l’Église aussi. C’est ma parabole quotidienne.

 Savez-vous que les poissons ne doivent pas être trop nourris, qu’ils peuvent manger jusqu’à en mourir ? Tiens, un peu comme notre surinformation et nos débats pas toujours passionnants… Le poisson est fragile, très fragile ; l’être humain aussi. Mais l’un comme l’autre ont besoin d’être nourris, plusieurs fois par jour, par petites quantités. Tel est notre monde, qui se partage entre ceux qui meurent de faim et ceux qui se souhaitent « bon appétit »… Telle est notre Église parfois aussi. Je me suis souvent méfié de ceux qui sont tous les jours à l’Église ou dans un parti politique ou un club quelconque, comme s’ils n’avaient pas d’autre vie. Trop nourris…

 Et puis dans mon aquarium quotidien, je vois mon Église, mais celle dont je serais en quelque sorte le créateur, à la manière de la théologie du process. Je n’ai pas fabriqué de mes petites mains ces cinquante poissons, ces dizaines de plantes, de rochers ou de branches, mais je leur ai donné un sens, une organisation. Mieux, je leur ai donné une esthétique ! Cela vient aussi de la variété des espèces. Le grand scalaire, pacifique mais qui régente la vie et l’espace de l’aquarium de toute sa grâce autoritaire. Sans doute un grand théologien… Le molly noir, qui, tel un huguenot, a l’élégance discrète, ou encore le banc de néons qui va curieusement toujours dans la même direction et brille de couleurs quasi fluorescentes (sauf quand on éteint la lumière…), telle une assemblée pentecôtiste…

 Plus je contemple mon aquarium, plus je comprends les êtres humains

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Marie de Bourqueney

Avatar
est pasteur de l’Église protestante unie. Il est actuellement à Paris-Batignolles. Il est notamment intéressé par le dialogue interreligieux et par la théologie du Process.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.