Accueil / Journal / Les chrétiens sont-ils schizophrènes ?

Les chrétiens sont-ils schizophrènes ?

 

vargas-franc%cc%a7oisNe faut-il pas reconnaître que si la pratique chrétienne diminue, c’est que beaucoup de nos contemporains ne peuvent plus croire ce qu’on leur a enseigné ? S’ils sont le moins du monde documentés en astrophysique, en biologie, en histoire, en médecine, en psychologie, ils voient des incompatibilités avec l’enseignement biblique, ils voient que la médecine est plus efficace que les prières pour guérir les malades ; la psychologie et l’histoire leur montrent combien nos sentiments religieux peuvent dépendre de notre éducation ou de facteurs très aléatoires.

Beaucoup de chrétiens, dans leur travail et leur vie de tous les jours, raisonnent de façon parfaitement adaptée au monde moderne, mais quand ils sont sur les bancs de l’église ils gobent tout : passage de la Mer rouge, anges qui chantent dans le ciel la nuit de Noël, etc. Ils répètent des prières auxquelles ils ne s’associent pas. N’est-ce pas de la schizophrénie, soit le fait d’avoir deux personnalités dont l’une est déconnectée de la réalité ?

La posture libérale ce n’est pas seulement affirmer des doutes, c’est aussi des convictions. Si l’on est conscient que beaucoup de récits bibliques sont des légendes ou des mythes qu’il faut situer dans le contexte où ils ont été racontés, une fois « démythologisés », on y trouve un sens valable aussi pour nous aujourd’hui. La mort du Christ n’a peut-être pas sauvé l’humanité de l’enfer, mais elle est un appel à la non-violence et au pardon, la foi en la résurrection est la conviction que la vie est plus forte que la mort, et la vie éternelle est une qualité de vie qui nous est donnée dès maintenant si nous écoutons le Christ. L’important, c’est de mettre en pratique le commandement qui résume tous les autres, celui de l’amour du prochain, de ne pas discriminer les humains et de chercher pour tous la liberté. Est-ce par volonté de paix ou par manque de courage que la plupart des pasteurs et membres des autorités ecclésiastiques ne veulent pas choquer les chrétiens de tendance traditionnelle ?

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos François de Vargas

Avatar
ami de Laurent Gagnebin, a fait des études de théologie à Lausanne. Il a travaillé dans diverses ONG (la Cimade, la Déclaration de Berne, Amnesty international, Appartenances). Il a publié Chrétien quand même ? en 2013.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.