Accueil / Culture / Architecture des temples protestants

Architecture des temples protestants

296-09-2Le professeur Bernard Reymond nous gratifie d’un nouvel ouvrage illustré sur les temples protestants. Au fil d’un parcours chronologique qui nous conduit des églises médiévales à l’époque contemporaine, nous découvrons les raisons théologiques qui ont présidé aux différentes architectures (importance donnée à la prédication ou à la cène, poids de la dimension communautaire, rapport à la sacralité). Nous découvrons que ce sont parfois des contraintes topographiques qui ont décidé du plan, ou des décisions politiques qui ont provoqué une dissimulation des façades dans l’environnement urbain ou encore l’apparition de nouveaux matériaux qui ont permis de nouvelles formes.

Cette étude nous fait parcourir principalement l’Europe de l’Ouest avec des excursions aux États-Unis, en Tanzanie, à Djibouti. Le titre, qui fait référence à l’épisode biblique de Béthel (Gn 28,17), indique bien la fonction de ces lieux de culte destinés à servir le projet porté par les réformateurs et leurs héritiers : rendre concret le « sacerdoce royal » qu’exprime l’édit de réformation des Églises de Hesse (1526). Selon cet édit, les actions du culte ne devraient « plus avoir lieu dans le chœur, mais au milieu de l’église, de telle sorte que les deux sexes apprennent à chanter et louer Dieu ensemble et harmonieusement, car en Christ tous sont devenus prêtres. »

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.