Accueil / Journal / Une journée Évangile et liberté à Bruxelles

Une journée Évangile et liberté à Bruxelles

Le dimanche 26 septembre dernier a eu lieu à Bruxelles une journée Évangile et liberté. Elle fut organisée, sous la responsabilité du pasteur Jean-Marie de Bourqueney, dans le cadre de la paroisse protestante du « Musée » (chapelle royale). Cette manifestation fut une belle réussite.

  Le culte du matin, présidé par Laurent Gagnebin, a rassemblé un auditoire très important, particulièrement attentif compte tenu du caractère assez exceptionnel de cette heure où notre mensuel fut présenté et salué. Un repas suivit, dans une atmosphère chaleureuse et amicale.

  L’après-midi Raphaël Picon donna un exposé intitulé « Le protestantisme libéral : son identité, ses convictions, son avenir », exposé dense et riche qui suscita l’adhésion de tous, comme en témoigna la discussion qui suivit.

  Une table ronde illustra ensuite une des grandes préoccupations du christianisme libéral, à savoir l’interreligieux : « L’avenir des religions : fermeture ou ouverture ? Repli ou dialogue ? ». Y prirent successivement la parole : le rabbin David Meyer, Jean-Marie de Bourqueney, et le sociologue musulman Farid El Asri. Ce qui frappa le plus les auditeurs fut l’honnêteté des trois intervenants prêts au dialogue, mais refusant tout accord facile sombrant dans la confusion et les fauxsemblants. Une image proposée par le rabbin au sujet du judaïsme concerne cependant bien d’autres réalités : la flamme d’une bougie peut être éteinte aussi bien par une ouverture laissant des vents contraires la submerger, que par une protection de deux mains se repliant sur elle et l’étouffant.

  Plusieurs se sont déjà abonnés à Évangile et liberté. Une centaine de numéros ont été vendus. Nous avons entendu, et en tiendrons compte, la protestation de ceux qui reprochent à l’abonnement annuel en Belgique d’être trop élevé (52 € au lieu de 45 pour la France), cette différence de coût étant due aux frais postaux, la poste n’accordant pas de tarif préférentiel pour la Belgique.

Les journées Évangile et liberté se sont déroulées les 9 et 10 octobre à La Grande Motte, où 250 participants se sont réunis dans une ambiance confortable, chaleureuse et studieuse. Le thème « Éduquer et transmettre » a été abordé sous plusieurs angles.

  Le samedi a plutôt été orienté vers l’école avec d’abord la conférence de Patrick Cabanel qui a rappelél’évolution de l’école et ses relations avec la religion. Antoine Nouis a ensuite explicité la question « Comment transmettre l’Évangile ? », en rappelant, en particulier, l’importance des rites.

  Puis Édith Tartar-Goddet, Stéphane Lombardo et Armelle Nouis, tous trois membres de la Fédération protestante de l’enseignement, ont évoqué certains problèmes de l’école, la formation des enseignants et les relations avec les familles. L’assemblée générale de l’association, en fin de journée, a été l’occasion de parler du journal. Dans la soirée, Laurence Tartar-Fouchier, pasteur et comédienne, a présenté un spectacle de grande qualité et plein d’humour, écrit à notre intention, sur le thème de ces journées.

  Le dimanche a été plus orienté vers l’Église, avec une conférence sur la catéchèse par Maurice Baumann, spécialiste de ce sujet, qui a proposé pour notre temps une catéchèse biblique, continue et communautaire. Le culte a été présidé par Line Dépraz, de Lausanne, dont la prédication a évoqué les relations de Jésus avec sa famille (Lc 2,41-51). Enfin Bruno Gaudelet, pasteur à Perpignan, a proposé des réponses à la question « Quelle prédication pour aujourd’hui ? »

  Les exposés de ces deux jours ont été enregistrés en vidéo et seront bientôt disponibles sur notre site. Certains d’entre eux seront publiés dans notre mensuel.

  Malgré la dégradation progressive du temps qui est passé d’un soleil radieux à la pluie, l’enthousiasme des participants n’a pas faibli, quarante nouveaux abonnés nous ont rejoints, et nous nous sommes donné rendezvous les 8 et 9 octobre 2011, pour une réflexion autour du sujet « Jésus et les Écritures ».

Retenez dès aujourd’hui la date de la prochaine journée parisienne d’Évangile et liberté, qui se tiendra au Foyer de l’Âme, à Paris, toute la journée du samedi 19 mars 2011.

  Une conférence rappellera les fondements du christianisme libéral. Puis nous assisterons à deux « disputations à l’ancienne ».

  L’une sur la résurrection : Faut-il encore y croire ?

  L’autre sur l’engagement de l’Église dans le champ politique : Faut-il encore y aller ?

  Un concert d’orgue clôturera la journée.

  Notez également que des journées Évangile et liberté auront lieu à Genève les 7 et 8 mai 2011.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.