Accueil / Journal / Transformer et reconstruire : une urgence

Transformer et reconstruire : une urgence

  Dans nos sociétés et nos cultures occidentales non-religieuses il faut entreprendre l’urgente transformation–reconstruction de nos christianismes effondrés… ou c’est la mort !

  Quand les Hébreux du royaume du Nord, puis les Judéens, ont été déportés à Babylone, il a fallu vivre dans la foi de radicales transformations : vivre sans temple, sans sacrifices d’animaux, sans clergé, sans pèlerinages à Jérusalem… C’était bien difficile, mais ils ont eu assez de foi pour vivre cette mutation, pour inventer une autre façon d’être croyants : ils l’ont fait !

  Quand Jésus a offert l’entrée immédiate dans le Royaume de Dieu, c’est-à-dire entrer dans la façon de croire et d’agir, avec générosité et miséricorde pour le sauvetage de l’humanité, ce n’était pas facile à accepter (car il y fallait beaucoup de renoncements) et réaliser… une véritable révolution spirituelle : certains (mais pas tous) ont accueilli avec bonheur cette proposition bouleversante : il fallait beaucoup de foi…

  Quand le vent de la Réformation de l’Église s’est levé au XVIe siècle, ce fut merveilleux, mais sans doute douloureux pour nos ancêtres catholiques inventant la foi protestante : renoncer à la messe, à l’autorité du pape, compensée par l’autorité de l’Écriture à découvrir, à étudier, à prendre au sérieux, quelle affaire ! Renoncer à l’illusion du salut par les oeuvres, au culte des saints, à celui de la vierge Marie, au « culte » des morts et beaucoup d’autres choses semblables… Ils ont eu assez de foi pour oser vivre cela et construire le Protestantisme. Dans la joie et les douleurs. Oui, il fallait beaucoup de foi…

  Et nous ?

  Nos prédications traditionnelles ne sont plus recevables, ni reçues. Une société s’est construite, non religieuse, sécularisée : qui saura lui présenter un Évangile à la fois authentique, respectant la proposition de Jésus et compatible avec la culture scientifique moderne ?

  Qui saura promouvoir, réaliser cette mutation ? Accepter d’être bousculés dans nos croyances ? Qui seront les hommes et les femmes de foi de notre temps ?

  C’est urgent.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Roger Parmentier

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.