Accueil / Journal / Les baisers de Sonia

Les baisers de Sonia

  Sonia est là. Elle est assise au premier rang, comme toujours, quand elle vient. Elle ouvre grand les yeux. Ses cheveux sont raides et sales, les veinules tracent sur ses joues tout un labyrinthe. Sonia sourit… Quand j’ai fini le petit culte qui précède le repas d’accueil des SDF, Sonia m’embrasse. Baiser un peu spécial qui peut être parfois une véritable épreuve… Sonia ne se parfume pas au parfum d’Hermès !… mais Sonia me connaît et on s’aime bien… Quand je rentre chez moi, je prends soin malgré tout de me laver…

  Sonia n’est plus là. Personne ne sait où elle est. Voilà plusieurs repas que sa place est occupée par un autre. Reverrai-je Sonia ? Sans doute pas. Je garde le souvenir de ses baisers parfois terribles… et pourtant, ils sont autant de rayons de soleil, de signes d’humanité et d’amitié. Ce sont des baisers dont on a tant besoin, les nantis comme les pauvres, et surtout eux.

  Je pense souvent au baiser de Sonia, à son regard, à son sourire béat et j’aimerais bien que dans les rues puissent s’échanger, partout, des « baisers de Sonia ».

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Vincens Hubac

Avatar
est pasteur de l’Église protestante unie de France au Foyer de l’âme, à Paris. Il est engagé dans la diaconie et intéressé par le transhumanisme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.