Accueil / Journal / Le Quiétisme Camille Jean

Le Quiétisme Camille Jean

Camille Jean Izard présente le Quiétisme historique dont le principe est de s’anéantir soi-même pour s’unir à Dieu en se tenant dans un état de contemplation passive ; il évoque ensuite une mystique quiétiste moderne.

  Il faut se méfier des mots qui se terminent en –isme. La plupart d’entre eux renvoient à des ensembles hétérogènes. Le Quiétisme, quant à lui, n’est qu’une dérive perverse d’un comportement normal de tout chrétien. La quiétude, du latin quietus, évoque la tranquillité, la paix et même la mort. Elle est à l’opposé de l’in-quiétude, de l’agitation, du bruit. « Ne soyez pas in-quiets », commande l’Évangile (Lc 12,29). Comportement normal, la recherche de la solitude, du silence, pour être plus disponible à la Parole de Dieu dans la prière, ne manque pas d’exemples dans les Écritures : prophètes, Jésus, Paul et combien d’autres à leur suite ont repris ce chemin étroit, difficile et plus ou moins semé d’embûches. L’aménagement de « plages » de silence, de solitude relative ne devrait-il pas être une habitude pour tout chrétien engagé dans l’action ?

  Le Quiétisme évoque le théologien espagnol, Miguel Molinos (1628-1696), auteur d’un Guide spirituel qui connut un grand succès. Mais avant lui, toujours en Espagne, étaient apparus (1525) les Alumbrados à savoir les Illuminés ; dans le langage populaire : les éméchés. Molinos reprendra plus ou moins leurs allégations, leurs prétentions et les complétera. Pour les Alumbrados, il est possible d’accéder à la vie divine dès ce monde-ci ; pour ce faire, il convient d’annihiler totalement les trois « Puissances » de l’âme, c’est à dire : l’entendement, la volonté, la mémoire. Or cette prétention est impossible à réaliser ; il restera toujours une activité de fond. Il faut se couper du monde, faire silence ; ce sont des conditions incontournables. Toute prière vocale est entachée d’imperfections ; seule l’oraison silencieuse est à retenir. La recherche et la pratique des vertus, l’assistance à la messe, les sermons, les actes de piété sont absolument inutiles, comme le sont les oeuvres et les indulgences en vue d’assurer le salut. On trouve, sur ces points-là déjà, des thèses fondamentales de Luther. Les douleurs, les raideurs, les agitations voire les ravissements (rapts) sont les signes positifs d’un renouvellement profond. Ces phénomènes s’accompagnent parfois de l’intrusion, dans le champ de conscience, de scènes, d’images attrayantes ou effrayantes, érotiques… Le danger ne vient pas directement de ces « apparitions », mais de ce que le sujet va s’y attacher et même chercher à les provoquer. Ces phénomènes sont bien connus dans le Zen, comme je l’ai constaté lors d’un séjour au Japon et des conversations que j’ai pu y avoir. Pour les Maîtres authentiques, ces « apparitions » constituent une étape indiscutable sur la Voie, mais il faut absolument dépasser cette étape. En Occident, un Jean de la Croix (1542-1591), explorateur des voies mystiques, ne dira pas autre chose.

  Le 28 août 1687, le Saint-Office romain rendait public un décret, confirmé le 20 novembre suivant par une bulle du pape Innocent XI, condamnant toute la doctrine quiétiste de Molinos en 68 articles. Voici quelques exemples significatifs de propositions condamnées : Dieu veut travailler en nous sans nous (art. 4). En ne faisant rien, l’âme s’annihile, retourne à son principe et origine, à savoir l’essence de Dieu… (art. 5). Quand l’âme intérieure, fatiguée des discours sur Dieu et sur les vertus, reste sans ferveur, cela constitue un signal positif (art. 29). La luxure (violences du démon) est permise par Dieu pour nous humilier. Dans ce cas précis, il n’y a pas de péché…(art. 41). Il peut arriver que ces violences et actes charnels concernent deux personnes… (art. 42) ; cela n’a aucune importance si l’âme est toute occupée de Dieu. Pour justifier cette aberration, l’article 49 renvoie au livre de Job (16,18) avec une exégèse extravagante et plus que douteuse : Job, violenté par le démon se serait « pollué » dans le même temps où il adressait à Dieu « de pures oraisons ». Les articles 46, 47, 53 traitent plus ou moins des mêmes sujets

  .Le Quiétisme a touché presque tous les ordres monastiques pour gagner le clergé séculier et les laïcs. En France, il y eut l’affrontement de l’évêque de Meaux (Bossuet) et l’archevêque de Cambrai (Fénelon), protecteur de Mme Guyon et auteur d’Une explication des Maximes des Saints sur la vie intérieure. Bossuet n’a pas compris grand-chose du Quiétisme très modéré de Fénelon. En mars 1699, le pape Innocent XII condamnait les erreurs du courant concernant la Voie du pur amour de Mme Guyon et de Fénelon.

  À la suite de quoi, Fénelon (et sa doctrine) fut salué comme une sorte de libérateur par nombre de réformés ; ce quiétisme pénétrait même la Réforme.

  Cela dit, il y a eu et il y aura des hommes et des femmes qui vivent une foi authentique, une vie intérieure très riche en marge des Églises et dans une sorte de quiétisme bien compris. La liturgie leur semble vide de sens et les sermons répétitifs, convenus les ennuient… Ils aspirent à l’eau vive des fontaines et ils n’ont que l’eau d’une citerne ; ils se demandent ce qu’ils font là. Bref, ils vivent tout le contraire de ce qu’ils ont peut-être vécu pendant des années (cf. Job et Ps 42). Est-ce la conséquence d’une lassitude, de l’âge ou d’une disposition plus ou moins maladive à la frontière de la psychopathologie ? Rien n’est moins certain et il faut y regarder de plus près avant de juger. Voici ce que Gaston Frommel (1862-1906) répondait à l’un de ses correspondants : « Votre lettre n’est pas sans m’attrister… Votre solitude doit être lourde à porter. Décidément Dieu veut que vous marchiez seul… seul avec Lui. C’est une discipline, mais c’est une grâce… Le monde a besoin, nos Églises ont besoin de ceux qui ont appris comme Moïse au désert à marcher seul avec Dieu, à ne point compter sur l’appui des hommes. C’est l’École prophétique par excellence. »

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Camille Jean Izard

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.