Accueil / Journal / La théologie libérale serait-elle un écueil

La théologie libérale serait-elle un écueil

sur les chemins de l’oecuménisme ? C’est ce qu’a donné à entendre l’été dernier Mgr Kurt Koch, nouveau président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, lors d’un entretien avec une journaliste du quotidien romand Le Temps : « Il y a quarante ans, une théologie protestante comme celle de Karl Barth était très ouverte à l’oecuménisme. Aujourd’hui, on assiste à la croissance d’une théologie réformée libérale qui porte un autre regard sur l’oecuménisme et rend le dialogue plus difficile. »

En réalité, à lire l’ensemble de cet entretien, on découvre que, pour ce nouveau responsable de l’oecuménisme pontifical, une théologie « comme celle de Karl Barth » est « ouverte à l’oecuménisme » dans la mesure où elle se rapproche des exigences romaines en la matière. Autrement dit, oecuménisme oui, mais pas avec tous les protestants, du moins pas, ou alors très difficilement, avec ceux dont la conception de l’Église diverge par trop de la conception catholique.

Autant demander aux protestants d’être un peu moins protestants. Tous ne professent pas une théologie « libérale ». Parmi nous, même parmi les libéraux, l’éventail des conceptions et des sensibilités individuelles est largement ouvert. Il va par exemple de ceux qui tiennent à la doctrine de la Trinité à ceux qui n’y souscrivent pas du tout, ou de ceux qui ont besoin d’une piété très chaleureuse, voire exaltée, à ceux qui n’en veulent pas. L’ouverture oecuménique n’a de sens qu’à la condition de n’exclure ou marginaliser aucun de ces courants. Serait-ce trop demander ? Nous sommes persuadés que non. *

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Bernard Reymond

Avatar
né à Lausanne, a été pasteur à Paris (Oratoire), puis dans le canton de Vaud. Professeur honoraire (émérite) depuis 1998, il est particulièrement intéressé par la relation entre les arts et la religion.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.